samedi 29 avril 2017

Vampire City, tome 9 : Morganville cité fantôme - Rachel Caine

« Ce sera notre secret à tous les trois. »

Titre  : Vampire City, tome 9 : Marganville, cité fantôme
Auteur : Rachel Caine
Editeur  : Hachette
Collection  : Black moon
Genre  : Fantastique
Date de publication  : 20 août 2014
Nombre de page  : 377
Prix : 15,50 €

Synopsie  : À Vampire City, Claire Danvers est toujours tiraillée entre ses études, son petit-ami Shane, et les monstres aux dents longues qui contrôlent la ville. Mais ses expériences pour amplifier les pouvoirs des vampires ont enfin porté leurs fruits. Grâce à cette découverte, elle va rétablir le champ de force protégeant Morganville du reste du monde. Malheureusement, cette opération ne va pas sans effets secondaires : peu à peu, les habitants commencent à perdre la mémoire. Claire doit trouver un antidote avant que la population entière bascule dans l’amnésie. Mais surtout, avant qu’elle-même ne se souvienne plus de rien…

Je suis triste de « finir » cette saga parce que c'est vraiment le genre de livre que l'on peu lire n'importe quand. Malgré un milieu de saga un peu mou j'aurais bien voulu que la suite soit traduite.

Les tomes précédents m'ayant pas mal déçu de par leur histoire ce tome-ci m'a agréablement surprise. J'ai trouvé l'intrigue beaucoup plus travaillée et bien plus prenante. On en apprend plus sur les personnages et on voit enfin le côté sombre de chacun d'entre eux. Cela créait du mystère et on se prend totalement dans l'histoire des personnages. Le fil conducteur avance un peu mais encore une fois ce n'est pas l'élément central. Mais comme c'est remplacé par une petite intrigue juste géniale on ne peut qu'apprécier ce tome neuf.

En parlant des personnages, là aussi je n'ai que du positif à dire. Alors que les anciens personnages commençaient à essouffler, ici il retrouve une nouvelle jeunesse. Je dois dire que j'ai particulièrement aimé Myrnin, Oliver et Amélie qui sont beaucoup plus présents et qui sont méchamment craquants. C'est vraiment grâce à eux que l'histoire est si mouvementée. Claire a aussi su me reconquérir j'ai vraiment l'impression qu'elle a mûrie. Je suis toujours amoureuse de Shane en revanche plus les tomes avances et plus j'ai du mal à m'attacher à Eve et Michael qui joue plus la figuration qu'autre chose.

Le suspense est enfin présent ! Même si l'intrigue reste évidente on est enfin pris dans le récit jusqu'à la fin pour savoir ce qui va arriver à qui et comment. Les cent derrières pages sont vraiment très mouvementées. On ne peut plus lâcher le livre jusqu'au dénouement final qui est très bien mené et qui ne sort pas de nul part. Et je dois aussi ajouter que pour une fois la toute fin donne tellement envie de lire la suite ! J'ai envie de crier ! Pourquoi s'arrêter là ?

En sommes j'ai beaucoup aimé ce tome qui est bien meilleur que les précédents. Il y a un vrai suspense et une histoire très intéressante. De plus la fin reste très mystérieuse et on a envie de lire la suite ! Pourquoi ne pas avoir traduit la suite ? Sinon je suis contente d'avoir « fini » cette saga qui m'aura fait passer un agréablement moment.

♫ ♫ ♫

samedi 22 avril 2017

Book Haul - Avril 2017

Hey les bibliophiles !

Comment ça va ?

Aujourd'hui on se retrouve pour un bien trop gros Book Haul de 10 livres ! Pourtant le mois avait bien commencé et je croyais en moi... et les petits prix sont passé par là. Mais j'espère qu'ils ne vont pas rester longtemps dans ma PAL.

En avril j'ai acheté...








Anno Dracula, tome 3 : Dracula cha cha cha  de Kim Newman (résumé du premier tome ) : Rome, 1959. Dracula est sur le point de se marier en grande pompe avec la princesse moldave Asa Vajda. Mais cet événement mondain exceptionnel, qui rassemblera tout le gotha vivant et mort-vivant de la Ville éternelle, n'est que la première étape d'un ambitieux projet élaboré par le comte. Orson Welles et un agent secret vampire du nom de Bond sont également de la partie, ainsi qu'un mystérieux assassin, le Bourreau Écarlate, qui trouble la dolce vita de la cité en semant les cadavres derrière lui...


Les oubliés, tome 1 : Derniers jours de Léna Jomahé : An 250 après la IVème guerre mondiale.
Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâce aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.
On les appelle les Oubliés.

Vampire nation, tome 2 : Hunter de Larissa Ione (résumé du premier tome) : Hunter est prêt à tout pour sauver son peuple de l'extinction. Ou d'un sort pire encore : devenir les esclaves et cobayes des humains. Mais le charismatique leader de la rébellion vampire doit pour cela affronter une épreuve face à laquelle sa force et son courage n'ont que peu de valeur. Afin de forger une alliance, il a accepté de s'unir à la fille du chef d'un clan rival. Une vampire qu'il déteste. Une vampire qui a une soeur jumelle dont il est fou amoureux. Entre le futur de son clan et l'amour véritable, Hunter devra choisir...

In the after, tome 1 et 2 de Dimitria Lunetta : Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo... Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d'où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroit dramatiquement en quelques jours à peine. À l'abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper... mais pour combien de temps ?
Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu'elles survivent en autarcie, quand d'autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé... mais ils ne fait que commencer !


Blood of eden, tome 1 : Je suis une immortelle de Julie Kagawa : Allie est une rebelle, une « non-enregistrée ». Elle méprise les « larbins » — ces êtres humains qui se sont laissé réduire à l’état de bétail par les vampires devenus les maîtres du monde —, et se bat pour vivre libre, dans la clandestinité. Mais, une nuit, alors qu’elle part chasser sa nourriture, sa vie bascule : elle est attaquée par des enragés et, quand elle reprend miraculeusement conscience, c’est pour s’apercevoir qu’un vampire la tient à sa merci. Un vampire qui met Allie devant un choix impossible : mourir… ou accepter d’être mordue — et devenir à son tour un de ces monstres qu’elle honnit.

Uglies, tome 1, 2 et 3 de Scott Westerfeld (résumé du premier tome) : Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'Opération et à intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally découvre le monde des rebelles. Là-bas, elle apprend que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation.
Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?

La facheuse, tome 1 de Neal Shusterman : Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d'immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t'ont résisté.


Les 100, tome 4 : Rébellion de Kass Morgan : Guérir.
À peine les blessures de la guerre fratricide entre les 100 et les Nés-Terre commencent-elles à se refermer qu'une nouvelle menace surgit.
Subir.
Un groupe inconnu de Terriens illuminés attaque le campement des 100, pillant leurs provisions et kidnappant les meilleurs éléments.
Résister.
Restés libres mais surpassés en puissance de feu, Clarke, Bellamy et Luke doivent attendre le moment idéal pour sauver Wells, Octavia et Glass des griffes des dangereux fanatiques.
Se libérer.
Deux conceptions radicalement différentes de la vie sur Terre s'opposent, et jamais celle des 100 n'a paru si fragile.


Before I fall de Lauren Oliver : Et s’il ne vous restait plus qu’un jour à vivre ? Que feriez-vous ? Qui aimeriez-vous embrasser ? Et surtout à quel sacrifice seriez-vous prête pour changer votre destin ?" Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait dû être un jour comme les autres. Un jour parfait dans une vie de rêve. Mais ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Pourtant elle va obtenir une deuxième chance. Ou plutôt six chances. Six jours pour démêler le mystère entourant sa mort. Six occasions de découvrir la vraie valeur de tout ce qui l’entoure. Ce vendredi est le dernier jour de la vie de Sam. Ou le premier ?


mercredi 19 avril 2017

The scorpion rules, tome 1 - Erin Bow

«  Le pouvoir réside dans le choix. »

Titre  : The scorpion rules, tome 1
Auteur : Erin Bow
Editeur  : Lumen
Collection  : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 7 avril 2016
Nombre de page  : 408
Prix : 15,00 €

Synopsie  : Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…







J'ai attendu que le tome deux sorte pour le lire et être sur de pouvoir lire la suite quand je l'aurais finis. Je me suis un peu lancée dans l'inconnu sachant que j'ai vu peu d'avis sur ce livre.

J'ai trouvé les personnages très étranges. Je ne me suis pas vraiment attachée à l'héroïne que je n'ai pas réussie à comprendre. Au final on apprend peu de choses sur elle et sa personnalité est très ambiguë. De plus ses histoires d'amour n'ont, pour moi, aucun intérêt j'ai trouvé cela très mal fait. Les personnages secondaires sont vraiment très secondaires et encore une fois je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. Même pas Elian qui aurait pourtant dû avoir tout pour me plaire. Je dois avouer ne pas avoir réussi à distinguer qui était qui de tout le livre. De plus j'ai trouvé que chacun manquer quand même de description.

L'histoire était une super idée et très originale. Quelque chose qui pourrait arriver. Mais finalement le résumé est bien trop alléchant pour l'histoire réelle. Il y a très peu d'action et cela tourne vite en rond. L'action arrive durant les cent cinquante dernières pages et ne reste pas bien longtemps. Les descriptions m'ont manquée un peu et je n'ai pas réussis à m'immerger totalement dans ce monde. Mais peut-être est-ce à cause du fait que je ne m'attendais pas à ça.

L'histoire d'amour est très étrange et mal exécutée. Greta est indécise mais c'est tellement puéril. Enfin je ne sais pas comment le décrire mais pour moi il n'y a aucune histoire d'amour et c'est dommage parce qu'il y aurait pu y avoir du potentiel. Et surtout une partie de l'histoire d'amour est complètement irréelle.

L'intrigue est peu présente et on sait à peu près comment cela va se finir. Les lieux sont très restreints ainsi que les personnages et cela nous bloquent dans l'action. L'auteur aurait dû voir plus grand sans avoir peur de sortir des sentiers battu. La fin reste quand même assez mystérieuse mais peu intéressante à mon goût.

L'écriture n'est pas trop mal. Elle est assez simple et fluide mais il manque de description.

En sommes ce livre a été une déception sachant que je ne m'attendais pas à ça. Les personnages sont peu intéressants comme l'historie d'amour. L'histoire était une bonne idée mais l'auteur se restreint trop ce qui fait que l'intrigue reste assez banale. Je ne lirais pas la suite.

mercredi 12 avril 2017

Syrli, tome 2 : Le peuple des ombres - Meagan Spooner

« Il n'y a pas de pardon pour la trahison. »

Titre  : Syrli, tome 2 : Le peuple de l'ombre
Auteur : Meagan Spooner
Editeur  : Milan
Collection  : Macadam
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 8 janvier 2014
Nombre de page  : 400
Prix : /

Synopsie  : Traquée. Encore et toujours. Par les hommes-ombres qui sèment la terreur et le chaos. Syrli n'a pas le choix, elle doit fuir. Mais elle est capturée par des hommes sortis de terre, et emmenée dans la ville de Léthé, où règne le tyran Prométhée. Une fois encore, Syrli n'a pas le choix : elle doit combattre. Et rejoindre la résistance. Désormais, elle connaît son destin : faire face à Prométhée.









J'attendais ce tome deux depuis longtemps sachant que le tome 1 avait été un gros coup de cœur de part son univers original et les personnages attachants.

J'ai immédiatement retrouvé les personnages que j'avais tant aimé dans le tome un. Même si ici Syrli devient parfois énervante surtout dans les décisions qu'elle prend. Mais comme j'ai aimé tout le reste je lui pardonne. On voit beaucoup moins Oren ici et je trouve ça dommage sachant que je l'avais adoré dans le premier tome. Quant aux autre personnages je les ai bien aimé, ils sont bien travaillés et reste réalistes.

J'ai trouvé l'histoire moins addictive que le premier tome mais on en découvre beaucoup plus sur l'univers et c'est un gros point positif. J'ai aimé en apprendre plus sur Syrli et sur sa famille ainsi que sur la ville de Léthé. L'action est très présente au début mais elle s’essouffle au milieu, qui est plus une longue description de Léthé. En revanche à la fin l'action revient et nous coupe le souffle jusqu'à la fin.

Le suspense est très présent et il y a de nombreux mystères qui tournent autour des personnages mais encore une fois c'est plus concentré au début et à la fin sachant que j'ai trouvé que l'histoire avançait seulement dans ces moments là. Mais au vu de la fin je suis vraiment dégoutté que la suite ne soit pas traduit parce que cela donne vraiment envie de savoir la suite !

Le gros point positif qui permet de ne passer lâcher le livre c'est l'écriture. Je l'ai trouvé très fluide et l'auteur utilise toujours le bon mot pour décrire la bonne chose. On est complètement happé par le récit.

En sommes j'ai adoré ce deuxième tome même s'il y a moins d'action. Les personnages sont attachants et on en apprend beaucoup plus sur ce monde si original et sur les personnages. L'écriture est vraiment le gros point fort de ce livre. C'est seulement dommage que la suite ne soit pas traduite parce que c'est vraiment une saga super original que je vous conseil !

♫ ♫ ♫ ♫

samedi 8 avril 2017

Half Bad, tome 1 : Traque blanche - Sally Green


« L'amour est un sentiment étrange »

Titre  : Half Bad, tome 1 : Traque blanche
Auteur : Sally Green
Editeur  : Milan
Collection  : /
Genre  : Fantastique
Date de publication  : 24 septembre 2014
Nombre de page  : 384
Prix : 16,90 €

Synopsie  : Tu ne sais ni lire ni écrire, mais tu guéris vite, pour un sorcier.
Tu ne supportes pas de rester enfermé une fois la nuit tombée.
Tu détestes les sorciers blancs, mais tu aimes Annalise.
Tu es enfermé dans un cage depuis tes quatorze ans.
Maintenant tu n'as pas le choix: tu dois fuir et retrouver Mercury, la sorcière noire qui dévore les petits garçons.
Et tout ça avant ton dix-septième anniversaire.
Facile...






J'avais entendu beaucoup d'avis positifs sur ce livre et il m'avait fait envie dès sa sortie. Pourtant une fois dans les mains j'ai mis un long moment avant de me lancer.

J'avais bien accroché au début. Le style était original, l'histoire plutôt intéressante et je m'attendais à voir beaucoup d'action et surtout à une ambiance très noire. Pourtant j'ai rapidement été perdu et déçu surtout à cause du « retour en arrière » au début qui n'a, pour moi, pas lieu d'être.

Les personnages ne sont pas très attachants même si j'ai bien aimé Nathan au final je ne me suis pas autant attachée à lui que je le pensais. Je pense que cela vient de l'écriture qui laisse une certaine distance (peut-être trop) malgré l'utilisation de la première personne ne singulier. Ensuite il y a tous les autres qui servent plus de décoration qu'autre chose. On a déjà du mal à s'attacher au personnage principal, mais j'ai trouvé les autres encore plus distants et je n'en ai apprécié aucun, ou du moins aucun qui ait de l'importance.

L'histoire partait d'une bonne idée mais elle s’essouffle vite sachant qu'elle n'avance pas. Pendant plus de cent pages, je crois, on nous raconte toute sa jeunesse et cela casse vraiment le récit. L'auteur aurait pu trouver un autre moyen pour raconter ces péripéties. Déjà, pendant cette partie, je me suis ennuyée mais même par la suite, alors que l'histoire commence vraiment, cela devient ennuyant. C'est très répétitif avec des détails sans intérêt. On a vraiment l'impression de faire du sur place. Et honnêtement durant les deux cents dernières pages j'ai lu en travers, voir sauter des paragraphes, chose que je ne fais jamais même quand je n'aime pas un livre.

Passons au suspense qui est quand même présent même si je me doutais de ce qui se passerait. Rien n'est très original et comme tout est très lent on a le temps de voir arriver les événements ce qui fait que j'ai pratiquement tout deviné avant que cela n'arrive. La trame n'est pas très originale malgré quelques points positifs qui remontent un peu le niveau.

L'écriture est très spéciale, on ne la voit pas souvent, mais on finit par vite se lasser. L'écriture fonctionne bien lorsque le récit est à la deuxième personne du singulier mais une fois passé à la première personne cela devient très vite saccadé. Je pense que le récit aurait dû rester à la deuxième personne, non seulement cela aurait donner du sens au style mais en plus cela aurait été plus fluide.

En somme j'ai été déçu par ce livre alors que je n'en attendais rien. Les personnages ne sont pas attachants et peu utiles à l'histoire. L'idée de base est bonne mais elle est mal exploitée et le suspense, comme l'histoire, devient vite lassant. Seul l'écriture aurait pu être un bon point mais au bout de deux cents pages elle devient vraiment difficile à lire.

mercredi 5 avril 2017

Phobos, tome 3 - Victor Dixen

« Plus besoin d'oreiller de mousseline sous ma joue. Plus besoin de tatouage au canif dans ma chair... Je resterais toujours avec toi... Là. »

Titre  : Phobos, tome 3
Auteur : Victor Dixen
Editeur  : Robert Lafon
Collection  : R
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 24 novembre 2016
Nombre de page  : 624
Prix : 18,90 €

Synopsie  : Fin du programme Genesis dans 1 mois... 1 jour... 1 heure...
Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.




J'ai eu beaucoup de mal à commencer ce livre sachant que j'avais entendu quelques avis négatifs et que j'avais adoré les deux premiers tomes. Mais ma rencontre avec Victor Dixen m'a redonnait envie de le lire.

Je vais commencer par les personnages parce que je pense qu'ils sont quand même un petit point négatif. Dans les deux premiers tomes j'avais beaucoup aimé les personnages (Phobos, tome 1, Phobos, tome 2) mais là je dois avouer que plus on avance dans l'histoire et moins j'ai compris où l'auteur voulait en venir. Les personnages ont des réactions très étranges qui m'ont rapidement énervé. Seule Léonor reste lucide et heureusement ! De ce fait je n'ai réellement apprécié qu'elle même si, au début, je me suis beaucoup attaché aux personnages secondaires comme Tao, Elizabeth ou Safia et Samson. Mon avis reste le même sur Alexei qui est toujours aussi insupportable ainsi que Serena.

L'histoire, est à mon goût, le gros défaut de ce livre. Le début se passe très bien. Il y a de l'action, du suspense et j'ai vraiment adoré. Le livre, prit dans son ensemble, est vraiment, encore une fois, une petite pépite mais l'auteur a semé des événements quelque peu irréalistes. Je ne pourrais pas vous dire quoi pour éviter tous les spoilers mais en tout cas, ces événements, font vraiment tâche parmi le décor de Victor Dixen. Vers le milieu/fin j'ai vraiment levé les yeux au ciel. Je dois aussi dire que pendant cent pages, à peu prêt, j'ai trouvé le livre long.

L'auteur a encore su nous mettre en haleine du début à la fin. Il y a toujours des rebondissements, des révélations qui font que le livre devient vite addictif malgré ses défauts. Cependant, je ne sais pas s'il était nécessaire de faire tant de page. S'il avait enlevé les éléments fantasques je pense que l'intrigue aurait été plus claire et le livre beaucoup plus addictif.

Encore une fois j'ai totalement adhéré à l'écriture de l'auteur qui reste très agréable à lire et qui nous permet de continuer sans que l'on voie les pages défiler. Il a toujours la bonne phrase pour le bon moment et ce livre et bourré de belle citation à garder en mémoire.

En somme, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome même s'il reste pour moi en dessous des deux premiers qui sont, à mon goût bien plus cohérent. De plus je n'ai pas compris le changement des personnages, heureusement qu'il reste Léonor pour sauver tout le monde (sacré Léonor). L’histoire est bien mais il y a quelques éléments que je n'ai pas compris et qui gâche un peu la lecture. Sinon je vous conseille quand même ce troisième tome qui reste une agréable lecture.

♫ ♫ ♫

samedi 1 avril 2017

Book Haul - Mars 2017

Hey les bibliophiles !

Aujourd'hui on se retrouve pour le book Haul du mois qui est très maigre avec seulement deux livres reçus. En ce moment je n'ai pas envie d'acheter des livres et je veux vraiment faire baisser ma PAL donc les Book Haul risquent d'être moins remplis (ce qui fait du bien à mon portefeuille !).

En Mars j'ai acheté...


Frozen, tome 1 de Melissa de la Cruz et Michael Johnston : La couverture de Nat est grillée. Bientôt, tout le monde saura qu’elle fait partie des « marqués ». Le casino, où elle officie comme croupière, va découvrir qu’elle a volé des jetons… Sans aucun scrupule, elle fait accuser quelqu’un d’autre à sa place : un dénommé Wes qui a beau être joli garçon, n’en demeure pas moins arrogant. Nat, elle, a déjà détourné le regard : elle a assez d’argent pour quitter cet infâme New Vegas plongé dans l’ère glaciaire, et rejoindre le Bleu, là où l’air est pur et la mer azure. Là où des renégats comme elle peuvent vivre en paix. Il suffit juste de payer grassement un mercenaire. Mais le passeur, ô surprise, n’est autre que Wes… Après tout, se dit Wes, un voyage dangereux en compagnie d’une jolie fille ne se refuse pas.

Syrli, tome 2 : Le peuple de l'ombre de Meagan Spooner (résumé du premier tome) : Dans un monde normal, Syrli pourrait être une jeune fille comme les autres. Aller au lycée. Tomber amoureuse. Se disputer avec ses parents... Mais Syrli ne vit pas dans ce monde-là. Son monde est en lambeaux, l'humanité ne tient qu'à un fil. Une seule ville a réchappé de la destruction, protégée du chaos extérieur par une barrière d'énergie. Pour fonctionner, elle est alimentée par l'énergie vitale dégagée par certains adolescents aux pouvoirs particuliers : les renouvelables. Syrli serait des leurs, mais refuse d'être réduite à une simple batterie humaine. Une seule issue : la fuite.