mercredi 29 mars 2017

Bilan du mois - Mars 2017

Hey les bibliophiles !

Le bilan du mois est assez maigre parce que je n'ai plus le temps de lire et gérer tous devient très compliqué. Mais j'ai eu de très bonne lecture et aucune réel déception.

En mars j'ai lu...


Livres chroniqués :

samedi 18 mars 2017

Le dernier jardin, tome1 ; Ephémère - Lauren DeStefano

« Le destin est un voleur »

Titre  : Le dernier jardin, tome 1 : Ephémère
Auteur : Lauren DeStefano
Editeur  : Castlemore
Collection  : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 16 novembre 2016
Nombre de page  : 378
Prix : 6,90 €

Synopsie  : L’humanité croyait son avenir assuré. La science avait créé des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies.
Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ? Car désormais, personne ne survit au-delà de vingt-cinq ans. Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n’est plus qu’un souvenir. Au nom de la  survie de l’espèce, elles sont kidnappées et contraintes à des mariages polygames.
Rhine a seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n’a qu’une idée en tête :  fuir.
Qu’importe l’amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n’a que quelques années à vivre, la liberté n’a pas de prix.




Je ne savais pas à quoi m'attendre en commençant ce livre mais le résumé était très alléchant.

Je n'ai pas vraiment accroché aux personnages. Rhine est un personnage plutôt bien construit et elle a quand même pas mal de caractère mais je n'ai pas pu la plaindre ou quoi que ce soit d'autre car elle devient vite répétitive. Les personnages masculins ne sont pas beaucoup mieux. Même s'ils restent intéressants, aucun n'est très attachant. Les personnages secondaires reste aux aussi, bien banals.

L'histoire est une très bonne idée. J'ai vraiment tout de suite était séduite par l'idée, mais encore une fois je n'ai pas retrouvé ce qu'il y avait dans le résumé. On passe beaucoup de temps sur le désir de fuite de Rhine et ça tourne rapidement en rond. En attendant, une histoire d'amour commence à naître. Mais rien ne m'a intéressée, c'était plat. De plus, nous n'apprenons rien sur le fameux virus, ou quoi que ce soit qui puisse nous pousser à lire la suite. Mais les relations entre les personnages restent intéressantes.

Je n'ai pas trouvé l'intrigue très présente. Je savais déjà comment cela se finirait et chaque action n'avait rien d'imprévisible. A force de lire ce genre de livre on finit par s'habituer au schéma répétitif, mais pour des lecteurs moins avertis, il peut rester du suspense.

L'écriture est simple et je n'ai pas vraiment accrochée. Les tournures de phrases m'ont paru étranges et les descriptions sont peu nombreuse.

En sommes je n'ai pas vraiment apprécié ce livre qui m'a paru banal et dont l'histoire est mal exploité. Les personnages ne sont pas très attachants et l'histoire d'amour n'est pas transcendante non plus. Mais je le conseil eu débutant ou à ceux qui ont lu peu de livre qui sauront apprécier ce livre.

♫ ♫

mercredi 15 mars 2017

Vampire nation, tome 1 : Riker - Larissa Ione

« Je dis toujours des trucs sensés. Ce sont les autres qui ne savent pas écouter. »

Titre  : Vampire nation, tome 1 : Riker
Auteur : Larissa Ione
Editeur  : Milady
Collection  : Bit-lit
Genre  : Bit-lit
Date de publication  : 5 avril 2016
Nombre de page  : 430
Prix  : 7,90 €

Synopsie  : Nicole Martin n'avait que huit ans quand les esclaves vampires se sont rebellés. A présent, elle consacre sa vie à débarrasser la planète de leur engeance maudite. Riker, un vampire renégat, brûle de venger les siens asservis par la famille de Nicole. Pourtant enlever la jeune femme ne tourne pas exactement comme il l'avait prévu. Les deux ennemis jurés se découvrent une attirance mutuelle. La haine devient obsession, désir... peut-être même rédemption. Mais Riker pourra-t-il dompter cette fougueuse jeune femme qui pourrait l'anéantir ainsi que toute son espèce ?







Il était temps que je me lance dans cette autre saga de Larissa Ione. Mais j'avoue que je n'en attendais pas beaucoup quand je l'ai commencé, ayant peur que cela soit trop banal.

J'ai adoré les personnages ! Dès les premières pages je me suis retrouvée avec deux nouveaux book boyfriend. Je suis littéralement tombée amoureuse de Riker ainsi que d'Hunter (aussi un peu de Myne). Bref comme d'habitude on ne peut pas résister aux beaux gosses des Milady. J'ai aussi bien aimé Nicole qui est attachante, et même si elle ne se laisse pas faire, elle a quand même des réactions sensées face à des vampires. Beaucoup l'ont trouvé niaise et ignare mais j'ai trouvé, au contraire, que cela collé bien avec l'histoire pour certaines raisons. En somme c'est le gros point fort de ce livre, car tous sont très attachants et il y a plein de personnalités différentes.

L'histoire est quand même très originale si l'on enlève l'histoire d'amour qui est très prévisible, il faut le dire. Quand j'ai lu le résumé j'avais hésité car je pensais lire du vu et du revu mais pas du tout ! Larissa Ione a su encore une fois revisiter le thème des vampires ! Avec ces créatures que tout le monde connaît, elle a su en faire quelque chose d'innovant. De plus, plus on avance et plus l'histoire évolue et je pense que la suite ne se contentera pas des vampires.

J'ai été prise dans l'intrigue qui, même si elle reste banale, sait nous emporter avec des petites touches d'innovations. Seul l'histoire d'amour reste prévisible, puisqu'elle est présente dans tous les livres, mais l'auteur arrive à nous attirer quand même avec plein de retournement de situation. Mais là où l'auteur a su faire fort c'est à la fin ! Je pense qu'on pouvait tout imaginer sauf ça. Et je peux vous dire que cela promet un deuxième tome explosif !

L'écriture de Larissa Ione est vraiment extraordinaire je suis toujours autant amoureuse de sa plume. Elle a une façon de décrire les choses et de faire ressentir les émotions ! Qu'on aime ou pas l'histoire on est forcément emporté.

En sommes j'ai adoré ce livre qui m'a emporté ailleurs comme sait si bien le faire Larissa Ione. Les personnages sont attachants et beaux comme des dieux, l'histoire arrive à se démarquer malgré le thème bien connu des vampires et l'intrigue est très présente surtout à la fin. Tout ceci promet une suite super qui me tarde de lire. En tout cas je vous conseille ce livre à mille pour cent.

♫ ♫ ♫ ♫ ♫



samedi 11 mars 2017

Un jeu interdit, tome 1 : Le chasseur - L.J Smith

« La réalité possède des griffes et des dents. »

Titre  : Un jeu interdit, tome 1 : Le chasseur
Auteur  : L.J Smith
Editeur  : Michel Lafon
Collection  : /
Genre  : Fantastique
Date de publication  : 4 avril 2013
Nombre de page  : 282
Prix  : 6,90 €

Synopsie  : Afin d'organiser la fête d'anniversaire la plus éblouissante de l'année, Jenny décide de préparer pour ses invités une aventure extraordinaire. Dans le nouveau magasin du quartier, un énigmatique vendeur aux yeux bleus la dirige immédiatement vers " le Jeu ", une expérience unique... Alors qu'elle construit le plateau avec ses amis, Jenny comprend, trop tard, les véritables règles de ce jeu. Transportés dans un monde parallèle, ils vont devoir franchir une par une les pièces d'une maison maléfique, affrontant au cours de ce voyage infernal leurs pires cauchemars. S'ils n'y parviennent pas avant l'aube, ils resteront emprisonnés dans la maison pour toujours, à leurs risques et périls.





Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu de L.J Smith mais comme je suis d'une grande bontée (mais oui!) j'ai décidé de laisser une chance à ce livre qui traînait dans ma PAL depuis trop longtemps.

Au début j'ai plutôt bien apprécié les personnages qui sont divers et tous intéressant même si Tom devient (très) rapidement énervant. En fait ils sont bien travaillés, chacun à ses petits secrets avec sa propre personnalité et cela forme un bon groupe. Pourtant je ne me suis pas attachée à eux parce que je les ai trouvés trop enfantin. Leurs réactions étaient prévisibles et malgré leur forte personnalité, sous la plume de l'auteur ils ont perdu de leur saveur. Mais le pire reste Jenny qui est très niaise et trop effacée alors qu'elle est censée être le personnage principal. Je me suis plus attachée à ses amies.

L'histoire est une bonne idée (comme tous les livres de L.J Smith) mais encore une fois c'est abordé d'un côté beaucoup trop enfantin qui enlève tout ce qui pourrait être intéressant au livre. Les cauchemars sont survolés et n'ont plus aucun intérêt, ils ne font même pas peur ! Tout se passe aussi beaucoup trop vite et pourtant on finit par vite s'ennuyer. Ce livre est court mais en plus il ne présente pas l'essentiel. Tout l'univers de l'auteur n'est pas assez travaillé pour que cela nous emporte.

L'intrigue est quand même présente car il y a des révélations à la fin mais encore une fois tout est trop rapide. Peut-être parce que c'est le premier tome mais j'ai trouvé qu'on ne nous en disait pas assez. Et tout est évident, on sait comment cela va se finir. La fin reste un peu mystérieuse quand même mais il ne faut pas s'attendre à du grand suspense.

Je précise quand même que mon avis est celui d'une fille de dix-sept ans et j'ai donc trouvé ce livre bien trop jeunesse, maintenant j'en attends plus. L.J Smith écrit vraiment de la jeunesse et donc rien n'est aussi profond que dans un autre livre. C'est une lecture légère qui se lit sans prise de tête.

En somme j'ai encore été déçu par L.J Smith même si, ici, c'est le fait que ce soit trop jeunesse et pas assez poussé qu'il m’ait gêné. Les personnages sont bien travaillés mais Jenny et Tom m’ont très vite énervée par leurs réactions. Il n'y a pas beaucoup de suspense mais assez pour nous faire continuer.

♫ ♫

mercredi 8 mars 2017

TOP 10 #11 - Les plus belles citations

Hey les bibliophiles !

On se retrouve pour un nouveau TOP du mois et cette fois on va parler belle phrase. Je vous ai fait une petite sélection des plus belles citations que j'ai croisé dans mes lectures. Je pense rarement à les noter mais quand j'y pense je suis bien contente de pouvoir les relire. Parce qu'il faut le dire, on adore les jolies phrases dans les livres.

Je tiens à préciser qu'il n'y a pas d'ordre précis.

TOP 10 des plus belles citations

« Parce qu'on ne peut pas toujours choisir ce qu'on garde. Mais on peut choisir la façon dont on s'en sépare.»

Ky, Promise tome 2 : Insousmise - Ally Condie




« Même dans les situations les plus difficiles, il reste toujours un espoir. Même dans les mines les plus asséchées, il reste toujours une pépite. »

Phobos, tome 2 - Victor Dixen



« L'amour a plus tué que n'importe quelle maladie. »

Rumplestiltskin, Once upon a time



« On surestime parfois la beauté. Elle se fane avec le temps. »

Le prince, Poison, tome 2 : Charme - Sarah Pinborough



« Les mots n'ont aucun sens. N'importe qui peut se conter de les prononcer. »

Natsuko, King's Game tome 4 : Spiral - Nobuaki Kanazawa



« La vrai gentillesse c'est celle qui reste discrète. »

Yû, King's Game tome 4 : Spiral - Nobuaki Kanazawa



« La haine n'est pas la plus grand des dangers. C'est l'indifférence. »

Alex, Dilirium tome 1 - Lauren Oliver



«- Comment tu fais pour tenir ? [...]
-On apprend a lâcher prise. A ne plus y penser jusqu'à ce que ça aille mieux. »

Gabby et Mary, La forêt des damnés tome 2 : Rivage mortel - Carrie Ryan



« Ou bien on choisit de vivre, ou bien on ne vit pas. »

Mary, La forêt des damnés tome 2 : Rivage Mortel - Carrie Ryan



« Je te promet que je te retrouverais une fois de plus. Je te promet que je me souviendrais de toi. Et je te promet que je continuerai à t'aimer. »

Elias, La forêt des damnés tome 2 : Rivage mortel - Carrie Ryan

dimanche 5 mars 2017

Chroniques lunaires, tome 4 : Winter - Marissa Meyer

« Alors ce qui me fait le plus peur, c'est qu'un jour tu te rende compte que tu pourrais avoir beaucoup mieux »

Titre  : Chronique lunaires, tome 4 : Winter
Auteur  : Marissa Meyer
Editeur  : Pocket Jeunesse
Collection  : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 21 avril 2016
Nombre de page  : 992
Prix  : 22,90 €

Synopsie  : On dit que Winter est encore plus belle que la reine Levana...
La princesse déteste sa belle-mère, qui désapprouve ses sentiments pour Jacin, le séduisant garde du palais. Mais Winter n'est pas aussi faible que Levana le croit. Avec l'aide de Cinder et de ses alliés, elle aurait même le pouvoir de lancer une révolution et de gagner cette guerre qui dure depuis trop longtemps.
Cinder, Scarlet, Cress et Winter réussiront-elles à battre Levana ? Le conte aura-t-il une fin heureuse ?






On arrive à la fin de la saga et je suis un peu triste que cela se finisse. Je n'aurais pas dit non à une suite avec d'autre contes. Mais je pense lire les autres hors-série qui sont sortis pour me replonger dans l'univers. En attendant, je fais mon deuil...

J'ai beaucoup aimé apprendre à connaître Winter et je me suis quand même rapidement attaché à elle, même si certaines de ses réactions m'ont énervées. En même temps elle a une excuse, elle est folle. J'aime toujours autant Cinder, c'est sans hésiter mon personnage préféré. Cress prend du poil de la bête et ça lui va bien. En fait si ce n'est Scarlet et Loup (avec qui j'ai un peu de mal) j'ai apprécié tous les personnages qui ont bien évolués et qui ont chacun un rôle à jouer dans l'histoire. C'est décidé, je déteste Levana. Maintenant que j'ai fini la saga je peux le confirmer, cette femme n'a aucune once de bonté en elle. Mais c'est ça qui fait tout son charme.

J'avais peur que l'histoire soit longue compte tenu du nombre de pages mais finalement on est vite entraîné par l’enchaînement des actions. Le plus dur, j'ai trouvé, est le début mais plus on avance et plus on monte en pression, dans les deux cents dernières pages je ne pouvais plus m'arrêter. Le gros point positif aussi c'est qu'il y a des dizaines de retournements de situation, rien ne va jamais comme prévu et c'est aussi ça qui donne un nouveau souffle au récit. Je déplore un peu le manque de « révélation » sachant qu'elles ont toutes étaient faites précédemment mais ce n'est pas bien grave.

Le suspense est très présent, sachant que, comme je l'ai dit, rien ne se passe comme prévu. On ne peut jamais prévoir à l'avance ce qui va se passer et les touches du conte de Blanche-Neige dans l'intrigue sont juste parfaites. En tout cas le déroulement de la révolution est très crédible, pas de précipitation, et pour ça heureusement que le livre est gros parce que je pense que cela aurait été moins bien avec des parties en moins.

Je ne peux pas faire une chronique sans parler rapidement de la fin ! Parce que même si je suis, personnellement, un peu déçu de la fin, je dois avouer qu'elle est grandiose ! Tout se finit en apothéose.

En somme, j'ai passé un super moment ! J'ai adoré les personnages et l'histoire est très entraînante avec ses multiples rebondissements. Je suis triste que ce soit finis mais ce dernier tome clôture la saga avec brio !
♫ ♫ ♫ ♫ ♫