mardi 28 février 2017

Book Haul - Février 2017

Hey les bibliophiles !

On se retrouve pour le book haul du mois février qui n'est pas trop chargé et qui est composé de livre offert. Alors ça rattrape non ?

En février j'ai achété...


La foret des damnés, tome 3 : the dark and hollow places - Carrie Ryan (résumé sans spoile) : Il y a beaucoup de choses qu'Annah voudrait oublier : l'expression sur le visage de sa soeur quand elle et Elias l'ont laissée dans la Forêt de Mains et de Dents, son premier aperçu de la horde quand ils ont trouvé le chemin pour Villenoire, la dureté des fils barbelés qui veulent la marquer pour la vie. Mais plus que tout, Annah voudrait oublier le matin où Elias la laissée pour les Patrouilleurs.
Le monde d'Annah a cessé ce jour-là et elle a attendu qu'il revienne un jour. Sans lui, sa vie n'était pas différente de la mort qui rôdait dans la ville autour d'elle. Puis elle a rencontré Catcher et tout est revenu à la vie
Sauf que Catcher à son propre sombre secret, une terrifiante vérité qui le lie au passé qu'Annah a voulu oublier, et à un avenir trop cruel. Et maintenant, Annah peut-elle continuer à vivre dans un monde trempé du sang des vivants ? Ou la mort est-elle le seul moyen d'échapper à la destruction du Retour ?

Chroniques lunaires, tome 4 : Winter - Marissa Meyer (résumé du premier tome) : Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population.
Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure...
Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...


Orgueil et préjugés - Jane Austen : Quand Elizabeth Bennet rencontre pour la première fois le célibataire convoité, Mr Fitzwilliam Darcy, elle le trouve arrogant et vaniteux. Non seulement il parait ostensiblement indifférent à l'apparence pourtant fort aimable de la jeune fille, mais il demeure insensible à sa légendaire vivacité d'esprit. Le jour où elle découvre que ce Mr Darcy est impliqué dans la relation complexe qui lie sa propre sœur, la chère et bien-aimée Jane, à Mr Bingley, lui-même un bon ami de Mr Darcy, elle est dès lors plus déterminée que jamais à le détester pour de bon.

Autre-monde, tome 1 : L'alliance des trois - Maxime Chattam : Personne ne l'a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l'obscurité et l'effroi. D'étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment... Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre... à cet Autre-Monde.

dimanche 26 février 2017

Bilan du mois - Février 2017

Hey les bibliophiles !

On se retrouve pour un petit Bilan du mois. En ce moment je lis peu mais je me rassure en me disant que j'achète peu. Mais pour ce mois, que des bonnes lectures et de très bonnes surprises.

En Février j'ai lu...



Livres chroniqués :
 
 
 
 





mercredi 22 février 2017

Uglies, tome 1 - Scott Westerfeld

« Il n'existe pas de beauté frappante qui ne possède quelque étrangeté de proportion » 


Titre  : Uglies, tome 1
Auteur  : Scott Westerfeld
Editeur  : Pocket Jeunesse
Collection  : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 3 mars 2011
Nombre de page  : 448
Prix  : 7,80 €


Synopsie  : Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s'apprête à subir l'Opération et à intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis, Tally n'aura plus qu'une préoccupation, s'amuser... Mais la veille de son anniversaire, Tally découvre le monde des rebelles. Là-bas, elle apprend que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu'un secret d'État : une manipulation.
Que va-t-elle choisir ? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection ?






J'avais très peur que cette dystopie est très mal vieillie. Mais ne sachant pas quoi lire je l'ai pris au hasard dans ma bibliothèque et je me suis lancée sans préjugé même si j'avais reçu beaucoup de commentaire me disant qu'ils avaient moyennement apprécié.


Je dois avouer que le début n'est pas très bien. Même s'il y a rapidement de l'action cela ne nous donne pas forcément envie de lire la suite puisqu'on ne sait pas où on débarque. Mais passé deux ou trois chapitres on commence à nous expliquer le monde dystopique et on s'immerge facilement dans le livre.


Les personnages sont vraiment très attachants. J'ai beaucoup aimé Tally qui finit par être très tête brûlé sans pour autant être énervante. On aime prendre part à ses aventures. En revanche j'ai un peu moins apprécié Shay qui n'est pas assez mature à mon goût et qui au file de l'histoire devient très énervante. L'histoire d'amour naissante est très peu travaillée et bien trop irréelle. C'est vraiment dommage parce que les deux personnages ont du potentiel mais c'est mal fait je trouve. Mais je pense que cela va s'améliorer dans les prochains tomes. En ce qui concerne les autres personnages je les ai tous aimés.


L'histoire est vraiment super. Je pensais qu'elle avait mal vieilli et que je trouverais ça fatiguant mais pas du tout ! Même si ce n'est pas l'histoire du siècle il y a quand même beaucoup d'aventure et et on est rapidement pris dans le flot de l'action. Beaucoup pense que c'est mou mais je n'ai pas trouvé, bien au contraire. Peut-être que je n'en attendais pas grand-chose alors cela été facile de m'impressionner mais en tout cas j'ai beaucoup apprécié ma lecture.


Le suspense est aussi un peu présent. Évidement je ne suis pas tombée sur le cul à chaque fois mais il y a certaines choses que je n'ai pas vues venir et qui étaient intéressantes. Je ne m'attendais pas à être autant prise dans les rouages de la rébellion et des révélations. Même si cela reste une dystopie, il y a ce petit grain de folie qui fait son originalité.


L’écriture est aussi géniale ! J'ai adoré la plume de l'auteur qui arrive à nous faire vivre plein d'émotion à la fois et à décrire les scènes de combat avec exactitude. J'ai un autre livre du même auteur et cela me motive à le lire rien que pour l'écriture.


En somme j'ai beaucoup aimé ce livre et je lirais la suite qui est prometteuse. Ce premier tome, contrairement à ce qu'on pourrait penser à très bien vieilli, l'histoire reste originale. Les personnages sont attachants et à la fin on en redemande.


♫ ♫ ♫ ♫

samedi 18 février 2017

Risque zéro - Pete Hautman

« Je pense que ce pays a commencé à partir en brioche le jour où l'on a décidé qu'on préférait la sûreté à la liberté. »

Titre  : Risque zéro
Auteur  : Pete Hautman
Editeur  : Milan
Collection  : Macadam
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 16 octobre 2014
Nombre de page  : 294
Prix  : 13,50 €

Synopsie  : Imaginez un monde où tout risque est banni. Un monde où le danger n'existe plus. Fini, le sport : trop dangereux ! Aimer ? Trop éprouvant ! Ce monde du risque zéro, c'est celui des Etats-Sécurisés d'Amérique. Nous sommes en 2074, Bo Marsten a 16 ans et vit sous cette dictature du bien-être. Les carcans, les interdits ? Il n'en peut plus. Enfermé dans un camp de travaux forcés, il décide de résister. Pour être libre. Pour prendre le risque de vivre, tout simplement...








Depuis que Audrey de la chaîne Le souffle des mots, avait parlé de ce livre je voulais absolument le lire. Le résumé avait l'air génial et c'est vraiment le genre d'histoire que j'adore 

Je me suis rapidement plongée dans l'histoire. J'ai bien aimé les personnages même si j'ai trouvé Bo un peu trop impulsif parfois. Je ne sais pas trop quoi penser des autres personnages sachant qu'on n'a pas le temps de s'attacher à eux. Ils sont vraiment réalistes et c'est un gros point fort. En fait, même si on se trouve des années après, on a vraiment l'impression qu'on pourrait les rencontrer de nos jours.

L'histoire est une très bonne idée. C'est d’ailleurs le principe du monde sans risque qui m'a attirée. Et il est très bien amené et on se rend vite compte que ce n'est pas aussi bien qu'on peut le penser. Mais finalement j'ai trouvé qu'on ne s'y intéressait pas assez, il m'a manqué ce petit quelque chose qui ferait que cela a une consistance et que cela puisse nous paraître vraiment réel. On découvre pourtant beaucoup de choses sur système à travers la « rébellion » de Bo, comme le système carcéral. Mais à part nous concentrer sur ça, il n'y a pas d'histoire. C'est seulement la vie d'un jeune homme qui trouve ces règles stupides. Il n'y a pas une once d'histoire d'aventure.

Le suspense est donc complètement absent. La vie du jeune homme se déroule tout simplement et il a beau vivre dans un monde différent avec des règles différentes, il n'a rien d'extraordinaire et on finit donc par vite comprendre ce qui va se passer. Je pense que ce livre est juste une sorte de dénonciation pour si un jour le monde devenait comme ça. Mais c'est loin d'être un roman d'aventures comme le résumé le laisse présager. Les personnes avides de sensation forte ne seront pas servies avec ce livre.

L'écriture est plutôt bien. Elle est fluide tout en étant travaillée ce qui permet de nous immerger dans le monde créé.

En somme j'ai passé un bon moment même si je ne m'attendais pas à ça. Il n'y a pas de trame d'aventure ou de suspense, c'est seulement une histoire qui se déroule. Mais cela se lit vite et cela fait passer un bon moment tout en nous faisant réfléchir.

♫ ♫ ♫

mercredi 15 février 2017

Délirium, tome 1 - Lauren Oliver

« C'est à ce moment là qu'on perd vraiment ses proches, tu sais. Quand la douleur cesse. »

Titre  : Delirium, tome 1
Auteur  : Lauren Oliver
Editeur  : Livre de poche
Collection : Livre de poche jeunesse
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 13 mars 2013
Nombre de page  : 408
Prix  : 7,90 €

Synopsie  : Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme la pire des maladies. Un monde où tous les jeunes subissent à leur majorité une opération de cerveau pour être immunisés. A quelques mois de ses dix-huit ans, Lena aspire presque à subir à son tour le Protocole car, depuis toujours, amour rime pour elle avec souffrance et danger. Jusqu’à ce qu’une rencontre inattendue fasse tout basculer. Avant, tout était simple, tout était organisé. Mais est-ce vraiment vivre que de laisser la société tout prévoir pour vous. Vos amis, vos amours et votre avenir ?
 
 
 
 

J'avais déjà commencé ce livre il y a un moment mais je n'avais pas accroché et une fois reposé je ne l'avais jamais reprit. Mais qui dit nouvelle année dit bonne résolution.

J'étais très sceptique quant au début. Je me suis lancée à reculons et pourtant j'ai rapidement accroché. Je n'ai pas vraiment aimé l'héroïne qui est trop niaise et sainte ni-touche pour moi. Je préfère les héroïnes avec du cran. Même si elle connaît une belle évolution, je ne l'ai pas trouvé extraordinaire. Alex est déjà plus intéressant même si on voit venir la révélation à des milliers de kilomètres. C'est un garçon mystérieux et gentil, tout pour me faire craquer. Les autres personnages tels que la meilleure amie de Lena ou les parents restent assez peu approfondis. Ils servent plus de décors à l'histoire d'amour et aux aventures de Lena.

L'histoire est une bonne idée. Et au fil de ma lecture je me suis rendue compte que l'amor déliria représente parfaitement l'amour et qu'on pourrait le considérer comme une maladie. Mais c'est vrai que je n'ai pas été très emporté non plus car, malgré quelques détails, je trouve qu'on n'en sait peut-être pas assez sur ce monde. A dire vrai je ne sais pas trop ce qui m'a dérangé mais je pense que, dorénavant, cette histoire dystopique, malgré l'idée originale, se fond dans la masse.

Le suspens n'est pas vraiment présent. On sait d'avance ce qui va se passer. Le schéma reste le même que toutes les dystopies et la surprise n’apparaît qu'a de bref instant. Cela ne m'a pas vraiment gâché la lecture parce que j'étais emportée dans l'histoire mais je pense que cela peut en gêner certains qu'on sache tout à l'avance.

En revanche j'ai beaucoup aimé l'écriture qui m'a permit de beaucoup mieux m'immerger dans ce monde et dans l'histoire. Le fait est, que même dans les moments les moins intéressants, on était happé par le récit grâce à la plume de l'auteur.

En sommes j'ai plutôt bien aimé. Les personnages sont assez intéressant et l'histoire malgré que ce soit du déjà vu, est attrayante. Le suspense est absent mais malgré tout cela ne gâche pas la lecture parce que la plume de l'auteur est vraiment très fluide.

♫ ♫ ♫

samedi 11 février 2017

E-den, tome 2 : La traque - Elodie Tirel

«  Pour moi ce qui fait une personne ce n'est pas l'apparence, mais ce qu'elle a à l'intérieur »

Titre  : E-den, tome 2 : Traqué
Auteur  : Elodie Tirel
Editeur  : Michel Quintin
Collection  : /
Genre  : Science-fiction
Date de publication  : 16 octobre 2014
Nombre de page  : 607
Prix  : 15,90 €

Synopsie  : En l'an 2260, alors qu'É-Den et ses amis coulent des jours paisibles au clan des cascades, Niyol fait à l'adolescente une incroyable révélation. Elle lui apprend que son père a passé un an dans leur tribu et qu'il est reparti avec un marchand ambulant. Or il se trouve que le camion doit repasser dans la région d'ici quelque temps. Pleine d'un espoir qu'elle croyait perdu, É-Den décide de quitter la vallée d'Havasupai ; aussitôt Siméon, Snoop se joignent à elle.
Les intrépides voyageurs découvriront bientôt que la route est un monde impitoyable où rôdent des dangers insoupçonnés. Quant aux villes, elles sont plus périlleuses encore et abritent des êtres sans pitié, prêts à tout pour accomplir leurs sombres desseins.
Mais une autre menace plane sur É-Den car Kate (la mère d'E-den) est bien décidée à traquer sa fille jusqu'au bout, pour lui faire payer sa trahison...

J'attendais beaucoup de ce deuxième tome ayant adoré le premier. Même si la fin me laissait un peu sceptique je voulais en savoir plus !

J'ai un peu moins aimé E-den. Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi mais certaines de ces réactions m'ont déstabilisée. Elle est toujours aussi réaliste mais il m'a manqué cette petite étincelle que j'avais eue dans le premier tome. Siméon est toujours aussi mignon et je pense que c'est le petit frère rêvé. J'ai adoré Nathan, un nouveau personnage, qui est drôle et attachant. Les autres personnages (comme Kate et Bob) sont détestables mais on est quand même attaché à eux parce qu'ils font partie de l'histoire. Pourtant, tous les nouveaux personnages secondaires sont peu travaillés et je trouve cela dommage de les laisser autant de côté. Nous n'avons pas le temps de s'attacher à eux ou de les détester.

En parlant de l'histoire, je l'ai trouvé très longue. Passé les deux cents pages, cela tourne beaucoup en rond malgré quelques actions plutôt énergiques. J'ai vraiment trouvé que tout le mystère n'avançait pas et j'ai finis par m'ennuyer. De plus il y a, à mon goût, bien trop de péripétie différente les unes des autres qui n'ont aucun lien logique entre-elles. Je sais bien que c'est un voyage mais il m'a manqué un fil conducteur plus solide que « retrouver son père ». Ce que j'ai vraiment aimé ce sont les dernières pages parce que c'est vraiment terrifiant et on entre enfin dans un monde plein de dangers. Mais c'est arrivé beaucoup trop tard.

Le suspense est quand même bien présent. Même si je me doutais de beaucoup de choses, l'auteur arrive à mettre du mystère. Mais il m'a manqué cette petite étincelle qui fait que je n'ai pas été emporté par tout cela. Même si le monde est original, l'intrigue n'est pas grandiose et dans ce tome cela se ressens beaucoup.

En revanche l'écriture est très travaillée tout en restant fluide et cela était un plaisir que de la lire. On s'immerge bien plus facilement. L'auteur arrive à nous faire frissonner de peur ou de joie rien qu'avec ces mots et même si j'ai été déçu je ne pourrais pas dire que je n'ai rien ressenti.
 
En somme j'ai été déçu par ce deuxième tome. Les personnages sont un peu moins travaillés (surtout les nouveaux) et l'histoire n'est pas transcendante. Le suspense est un peu plus présent mais encore une fois cela reste prévisible et cette fois cela m'a un peu gâché la lecture. Mais je pense aussi que ce n'était vraiment pas le moment de le lire parce que je ne trouvais pas vraiment de plaisir à le lire. Je pense que si je l'avais lu à un autre moment j'aurais peut-être plus apprécié.

mercredi 8 février 2017

TOP 5 #10 : Ces livres que tout le monde à lu sauf moi


Hey les bibliophiles !

On se retrouve pour un nouveau TOP 5 des livres que tout le monde à lu sauf moi. Je ne lirais surement pas la plus part des livres que je vais présenter mais peut-être arriverez-vous à me convaincre.

TOP 5 de ces livres que tout le monde à lu sauf moi
 
5 - Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain
 
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...
 
Oui je plaide coupable mais malgré tous les bons avis sur cette saga, le fait que cela parle de loup-garou me repousse un peu car je ne suis pas vraiment fan. Mais je pense me lancer si je le trouve d'occasion ou qu'on me l'offre.
 
 
 
 
 
 
 
 
4 - Outlander de Diana Gabaldon
 
Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front.
Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743.
 
Même si tout le monde est fan de cette saga, le fait que ce ne soit pas mon genre de livre me repousse. Je pense commencer avec la série avant d'acheter les livres qui sont quand même de sacré pavé !
 
 
 
 
 
 
 
 
3 - Phobos, tome 3 de Victor Dixen
 
FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS... 1 JOUR... 1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.
 
Je vous assure que j'étais partie pour le lire et finalement après 20 pages je l'ai reposé et je ne l'ai pas repri. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais c'est sur que je vais le sortir de ma PAL (un jour).
 
 
 
 
 
2 - After de Anna Todd
 
Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux...
Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir.
Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un " p... d'accent anglais ! " Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé.
Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle...
 
Et oui je n'ai pas succombé à la vague After. Et je ne succomberais pas ! Je serais la dernière guerrière s'il le faut ! Malgré l'engouement pour cette saga elle ne me fait vraiment pas envie !
 
 
 
 
 
 
 
 
1 - Cinquante nuance de grey de El James
 
Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…
 
Voila l'ultime livre que je n'ai pas lu (ni vu). Encore une fois c'est une histoire qui ne m'intéresse pas. Mais au vu de la bande d'annonce du deux, ça me donne plutôt envie de voir les films. Alors peut-être que je me lancerais.

 

samedi 4 février 2017

Les gardiens des éléments, tome 2 : Vague de chaleur - Rachel Caine

« Nous sommes tous né de la mort »

Titre  : Les gardiens des éléments, tome 2  : Vague de chaleur
Auteur  : Rachel Caine
Editeur  : Panini Book
Collection  : Crimson
Genre  : Bit-lit
Date de publication  : 20 mars 2013
Nombre de page  : 360
Prix  : 16,90 €

Synopsie  : Joanne Baldwin était une gardienne des éléments capables de maîtriser les vents selon sa volonté. Récemment réincarnée sous la forme d'un djinn tout-puissant, Joanne va devoir apprendre à gérer ses nouveaux pouvoirs et, surtout, tenter de survivre en évitant de tuer son petit ami David, qui lui fournit l'énergie lui permettant d'exister. Qui donc prétendait qu'être toute-puissante serait un jeu d'enfant ?
 
 
 
 
 
 
 
 

Je croyais en ce deuxième tome, sachant que le premier n'avait pas été si mal et que voulais que Rachel Caine me surprenne avec cette série. Donc quand je l'ai reçu à Noël je n'ai pas attendu pour le lire.

Les personnages m'ont rapidement énervée surtout Joanne qui est très vulgaire dans ce tome comme tous les autres personnages. Le début est très dur, car il n'y a pas une ligne sans un gros mot. Je ne me rappelle plus vraiment du premier tome et je ne sais pas ce qui m'avais plu chez Joanne. Même si c'est une vraie dure à cuire (je ne peux pas lui enlever ça) elle est parfois exaspérante. David est au final très peu présent ce qui est bien dommage parce que je l'aimais beaucoup. En fait, on rencontre surtout de nouveaux personnages plus ou moins attachants mais dans l'ensemble je les ai plutôt bien aimé. Ils ont tous leurs propres personnalités (même si certains font carrément flipper). Mais le point que je reproche à tous c'est vraiment leur vulgarité.

L'histoire est très longue. J'ai eu quand même beaucoup de mal à entrer dans l'histoire qui s'éternise. En revanche je dois dire que l'auteur remet bien le contexte ce qui m'a beaucoup aidé à me souvenir du tome un. Je ne sais pas trop quoi penser des événements qui se déroulent. Certains étaient intéressants et pertinents tandis que beaucoup d'autres étaient futiles. Surtout je me suis beaucoup perdu avec tous les termes techniques qu'il y a.

L'intrigue, à l'inverse du premier tome, est peu présente. Je savais dans l'ensemble ce qui aller se passer et ça m'a un peu gâché la lecture. Même la fin est totalement inintéressante. J'ai vraiment levé les yeux aux ciels quand l'auteur nous a pondu le dénouement. Je ne peux pas vous en dire plus mais c'était vraiment cliché et totalement inapproprié.

L'écriture est trop simple et peu fluide. C'est vraiment écrit comme on parle. Habituellement cela ne me gêne pas tant que ça mais comme je lisais, à côté, un livre qui était très bien écrit ça me faisait toujours bizarre.

En somme cela était une déception pour moi mais je pense aussi que ce n'était pas le bon moment pour le lire. Je n'étais vraiment pas motivée et je me suis forcée donc j'ai vu tous les points négatifs de l'histoire et de l'intrigue. Si ce n'est Joanne j'ai globalement bien aimé les personnages.
 
♫ ♫

mercredi 1 février 2017

Bilan du mois - Janvier 2017

Hey les bibliophiles !
 
Comment allez-vous ?
 
Aujourd'hui on se retrouve pour le bilan du mois de Janvier et je n'ai pas lu beaucoup de livre ayant mis beaucoup de temps pour finir Les gardiens des éléments et E-den.
 
En janvier j'ai lu...

 
 
Livres chroniqués :