mercredi 28 septembre 2016

Bilan du mois - Septembre 2016

Hey les bibliophiles !

On se retrouve pour le bilan du mois de septembre. Et oui, déjà un mois de passé ! Un mois normal avec que des bonnes lectures et surtout un coup de cœur phénoménal !

En septembre j'ai lu....

 
Livres chroniqués :
 

samedi 24 septembre 2016

Passeuse d'âmes, tome 1 : Damnée - Lyn A. Lewis


Titre : Passeuse d'âmes, tome 1 : Damnée
Auteur : Lyn A. Lewis
Editeur : Auto édition
Collection: /
Genre : Fantastique
Date de publication : 16 janvier 2016
Nombre de page : 334
Prix : 16,99 €
 
Synopsie : Depuis des générations, les membres de la famille Homes perçoivent les esprits et les manipulent dans leur propre intérêt. Seule Érine a choisi d'user de ses talents pour enfermer les plus malveillants d’entre eux afin de protéger ceux qui en sont victimes.
Un jour, sa route croise celle d'un homme énigmatique à l'aura aussi effrayante qu’intrigante. Suite à cette rencontre, l'existence d'Érine est bouleversée. Elle se retrouve prise au piège d’une succession d’événements funestes qui feront d’elle une Passeuse d’âmes. Elle se verra alors contrainte d'affronter sa famille ainsi que le terrible secret qu'elle cache depuis des siècles.

 
 
 
Je pense que je n'ai jamais lu un livre aussi rapidement une fois acheté. J'avais déjà deux livres en cours mais je n'ai pas pu m’empêcher de le commencer et je n'ai plus décroché !

On entre directement dans le vif du sujet et c'est un très bon point ! Pas de mise en place durant trois ans et pourtant on s'immerge complètement dans le monde de l'auteure ! Le premier chapitre passé et plus rien ne peut nous arrêter (si ce n'est le besoin de sommeil et les cours).

J'ai beaucoup aimé les personnages surtout Clayton ! Alala ce mec est génial et je sens que je vais encore plus l'adorer dans les prochains tomes. J'ai beaucoup aimé Erine aussi qui est très réaliste tout en étant une véritable héroïne. De plus on ne peut que s'attacher à elle avec tout ce qui lui arrive. Je crois que je n'ai jamais vu une héroïne avec si peu de chance ! Quant à Ian, le meilleur ami, il n'est pas si présent et il finit par se faire oublier donc j'espère que dans les prochains tomes on va s’intéresser à lui qu'il prendra de l'importance. Il y a aussi deux ou trois personnages qui m'ont énervé ! J'avais envie de les baffer tellement ils sont horribles (même si pour l'un d'eux je me serais abstenue ahah ).

J'ai totalement accroché à l'histoire. C'est très bien trouvé et même si ça reste sur le thème des revenants l'auteur a sut insufflé un nouveau souffle à ce monde. On se prend dans l'histoire avec une facilité déconcertante. Il y a beaucoup de notions quand on n'y connaît rien (comme moi) mais tout est clair et facile à suivre. Elle sait mettre des détails là où il faut.

L'écriture est très fluide et facile à lire. C'est sûrement ça qui aide à l'adictivité de livre. Une fois qu'on a commencé il est impossible de le lâcher car tout est fait avec justesse. Pas trop de dialogue ni trop de descriptions. Pas trop d'informations mais assez pour nous tenir en haleine. C'est un juste milieu parfait.

L'intrigue est elle aussi un gros point positif. Le suspense est omniprésent du début à la fin. Même si pour le moment il n'y a pas de grosses révélations car beaucoup de réponse reste en suspens on se doute que ça va être explosif par la suite ! Je dois avouer qu'Erine m'a fait faire des crises cardiaques plus d'une fois. Je ne peux pas trop en dire mais franchement il y a des moments tu te demandes comment c'est possible de faire entrer autant d'action et de suspense dans un seul livre.

Un petit mot pour la fin car c'est à cause de celle-ci que ce n'est pas un coup de cœur. La fin est trop fini à mon goût. Pas de coupure en pleine action et c'est dommage car je pense que cela aurait attisé encore plus la curiosité.
 
En somme un livre presque parfait (dommage pour la fin). Tout est fait avec justesse et on ne s’ennuie pas un seul instant ! Les personnages sont attachants, même les plus méchants parce que ça donne du relief à l'histoire. Pour faire simple je vous le conseille fortement !

mercredi 21 septembre 2016

Salem - Sandra Triname

« Ils sont là, prêt à ressurgir à la moindre occasion afin de nous torturer. Parce que même les bons souvenirs finissent par devenir une torture »

Titre : Salem
Auteur : Sandra Triname
Editeur : Plume Blanche
Collection : Plume Noire
Genre : Fantastique
Date de publication : 10 novembre 2015
Nombre de page : 418
Prix : 19,99
 
Synopsie : 1692.
Salem, état du Massachusetts aux États-Unis.
Accusées de pratiques magiques, de nombreuses personnes sont alors mises à mort. Innocentes ou coupables ? Qui méritait réellement la potence ? De nos jours, alors que Max évite de peu la mort, la voilà sous l'emprise de songes qui semblent tous venir d'une époque lointaine où la sorcellerie et les démons hantaient l'imaginaire du commun des mortels.
Quel lien peut alors unir Max à un procès vieux de plusieurs siècles ?

 
 
 
 
Quelle bonne occasion qu'un club de lecture pour lire ce livre qui me faisait envie depuis un moment déjà même si habituellement je n'aime pas trop les histoires de sorcières. Je tiens quand même à préciser que la mise en page est très lourde (marge très petite et police d'écriture minuscule).

Quand j'ai commencé ce livre je pensais plonger dans une histoire de sorcière. Et finalement pas du tout ! Je le dis, ce livre n'est absolument pas centré sur les sorcières et donc je pense que cela peut en décevoir certain. Quand à moi je n'ai pas moins apprécié l'univers dans lequel nous plonge l'auteur. Elle créait son monde tout en tirant ses histoires de différentes légendes et j'adore ça. J'ai aimé retrouver les sorciers que l'on connaît ainsi que les vampires et les loups-garous sans que l'auteur parte dans des délires complètement éloigné des mythes d'origine. Cela fait parfois du bien de reprendre les origines.

J'ai aimé tous les personnages. A part quelque petit moment d'agacement chacun à sa propre personnalité et est exploité avec justesse. Même si je ne me suis pas particulièrement attachée à eux sûrement à cause de la distance qu'engendre la troisième personne de singulier. Le début, est à mon, goût le plus intéressant car on en apprend beaucoup sur chacun grâce au retour dans le temps.

L'histoire est bien trouvée cependant le gros point négatif c'est l'avalanche d'information qu'il est impossible de digérer au bout d'un moment. Il y a trop d'intrigue sous-jacente ce qui est bien dommage. Je pense que plusieurs tomes auraient été mieux de sorte que l'on puisse suivre avec plus d'aisance les différentes intrigues qui se développent au fil de l'histoire. Surtout que c'est un gros pavé (une fois la police mise à la bonne taille) et que cela devient difficile d'avancer quand on a dépassé les 250 pages.

Le suspense est très présent et même si on se doute de beaucoup de choses finalement c'est bien mené et on continu d'être surpris jusqu'à la fin. L'auteur arrive à nous tenir en haleine malgré le petit creux entre 250 et 350 pages. Une fois passé ce cap on retourne dans le vif de l'action et on ne le lâche plus jusqu'à la fin.

J'ai beaucoup apprécié l'écriture qui reste fluide et en même temps travaillée. Pourtant les chapitres sont tellement longs qu'il est difficile de voir le bout.

En somme c'est un très bon livre pour ma part. Des personnages bien travaillés et une histoire qui sort de l’ordinaire tout en étant rattaché aux mythes que l'on aime tant. Le suspense reste présent et l'intrigue est bien mené. Il y a un gros défaut sur la mise en page qui freine la lecture et un surplus d'informations qui finit par nous perdre. Plusieurs tomes auraient été mieux.
 
♫♫♫♫

dimanche 18 septembre 2016

Dragonfury, tome 1 : Furie de flamme - Coreene Callahan

« - Je rentre chez moi.
- Tu es chez toi. »

Titre : Dragonfury, tome 1 : Furie de flamme
Auteur : Coreene Callahan
Editeur : Milady
Collection : Bit-lit
Genre : Bit-lit
Date de publication : 19 septembre 2014
Nombre de page : 432
Prix : 7,90 €
 
Synopsie : Mais la guerre opposant les Nightfury aux Razorback va mettre un terme à des siècles de clandestinité et pousser Bastian, leader de son clan, dans ses derniers retranchements. Entièrement dévoué aux siens, ce dernier est confronté à un terrible dilemme : prendre pour compagne l'envoûtante Myst au risque de voir leur nuit de passion coûter la vie à la jeune femme, ou signer l'arrêt de mort définitif de toute son espèce...

 
 
 
 
 
 
 
Ce livre traînait dans ma PAL depuis un bon moment. J'avais peur d'être déçu et de ne pas accrocher à l'histoire sachant que les dragons et moi ce n'est pas le grand amour. Cependant je trouve cela très innovant.

Je dois avouer que les cent premières pages ont été très difficiles. Je n'accrochais pas l'écriture ni à l'histoire. Je me suis pourtant forcée à continuer parce que je ne voulais pas abandonner un autre livre. Finalement je pense que j'ai bien fait de m'accrocher car la suite s'améliore peu à peu.

Je ne sais pas quoi penser des personnages. Bastian est bien mais parfois excessif dans ses actes (ou ses non-actes) tout comme Myst. Dans les deux cas ils ne savent pas être mesurer et font tout dans l'excès. C'est parfois très exaspérant. Pourtant je dois avouer que parmi toutes les héroïnes de bit-lit que j'ai croisé c'est la seule à résister à son ravisseur un certain temps. Ce que je ne peux que saluer. En ce qui concerne les personnages secondaires je l'ai est préférés. Ils sont plus posés et semble plus réaliste que les autres. Mais aucun n'est transcendant et ce n'est pas le point fort du livre.

Parlons histoire. L'idée de base est innovante et aurait pu être intéressante si elle ne partait pas dans tous les sens. On se retrouve avec dix milles intrigues qui occultent la trame principale. De plus il y a des dizaines de révélations au coure de l'histoire mais il y en a tellement qu'au final ça gâche la surprise et la plupart ne sont pas forcément utiles. Il aurait mieux fallu faire plus de tome et faire les révélations au fur et à mesure plutôt que tout donner d'un coup. En gros je ne suis pas fan de l'histoire.

En ce qui concerne la narration elle peut parfois être très désagréable. C'est une chose de dire des gros mots dans les dialogues, mais cela en est une autre d'en mettre dans la narration. Impossible d'avoir deux pages sans un « Bordel elle était dans la merde » ou « Putin il était foutu ». Ce n'est pas du tout utile et c'est très gênant et pourtant je n'ai rien contre les gros mots dans les dialogues bien au contraire.

La fin est assez banale et ne donne pas forcément envie de lire la suite même si beaucoup de questions restent en suspend.

En somme les personnages sont assez étranges et pas assez réalistes. L'histoire aurait pu être bien mais il y a trop d'intrigue aux milieu de la trame principale. On finit par se perdre. La narration est très spéciale et peut en gêner plus d'un. Je ne pense pas que je lirais la suite.

♫ ♫

mercredi 14 septembre 2016

Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde - Susan Ee

« Je n'avais jamais tué auparavant. Ce qui me fait peur n'est pas le fait de tuer quelqu'un. Ce qui me fait peur, c'est la facilité avec laquelle on peut le faire. »

Titre : Angelfall, tome 1 : Penryn et la fin du monde
Auteur : Susan Ee
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : /
Genre : Fantastique
Date de publication : 1 Octobre 2009
Nombre de page : 363
Prix : 7,40 €
 
Coup de ♥
 
Synopsie : Les anges ne sont pas ce que l'on croit.
Il détruisent le monde, éradiquent l’espèce humaine.
Dans San Francisco dévasté, Penryn, 17 ans, doit sauver sa jeune sœur, enlevée par ces monstres. Sa seule solution : forcer l'un d'entre eux à l'aider...
Raffe, privé de ses ailes, voit dans cette alliance contre-nature son dernier espoir. Une jeune femme et son pire ennemi se trouvent liés malgré eux.
Une relation dangereuse...
Mais jusqu'à quel point ?
 
 

Ce livre est en lecture commune avec Maeva Et je dois avouer que je ne voulais pas vraiment le lire. Cependant j'avais vraiment envie d'une lecture commune et c'était un des seul livre que nous avions en commun. En tout cas je n'en attendais pas beaucoup de ce livre.

J'avais déjà lu les deux premiers chapitres par curiosité et je n'avais pas accroché donc je l'avais reposé et finalement je n'ai jamais retenté de peur d'être déçu. Il est vrai que les premiers chapitres restent un peu flous pour ma part si on n'est pas motivé à le lire. Mais je me suis vite rendue compte que je m'étais arrêté quand cela devenait intéressant. Passé les deux premiers chapitres, tout devient merveilleux !

Les personnages. Je pense que je peux placer Raffe dans ma liste de mes book boyfriend et sûrement dans le top trois. Pour ceux qui ont lu Hush Hush de Becca Fitzpatrick, Raffe est comme Patch. Impossible de lui résister. Même s'il n'est pas très original, je suis tombée dans ses filés. Penryn est, elle, une héroïne géniale. On s'attache à elle, et à l'inverse de certaines héroïnes, ne se laisse pas aveugler par ses sentiments même si parfois elle fait des choses irréfléchies. On ne peut qu'apprécier sa témérité et son caractère digne d'une grande héroïne de science-fiction. Je dois avouer que le personnage de la mère m'a aussi beaucoup touché, car elle est vraiment différente de ce qu'on voit habituellement et je n'ai même jamais vu ça. L'auteur a sût rajouter une petite touche d'originalité qui, je pense, aura son importance dans la suite de l'histoire.

Le concept de Susan Ee est un concept auquel j'ai immédiatement accroché. Depuis que j'ai lu Hush, Hush je me prends à aimer les histoires d'ange et le fait qu'ils soient, ici, les méchants nous surprend mais ne fait que rajouter du piment à l'histoire. Le monde apocalyptique dans lequel on est envoyé est très bien construit (façon de parler) et on pourrait y croire. En revanche je dois dire que la trame est assez semblable à beaucoup de livre young adult. Je tiens quand même à préciser qu'il n'y a pas de triangle amoureux ! Enfin pour le moment...

Le suspense durant le livre est assez peu présent. C'est plus une histoire d'addiction. On ne veut pas quitter le monde et les personnages. Les événements restent assez prévisibles. Et même si le livre nous fait passer par plein d'émotion, je pense que le pire est la fin où il faut avoir le cœur bien accroché.

La fin, est juste magique ! Il se passe dix mille choses en même temps et on voudrait être avec les personnages pour les faire réagir ou les aider. Durant les cinquante dernières pages, il est impossible de poser le livre, encore moins qu'avant. Et au final on se demande si on doit être heureux ou triste.

En somme, ce livre un gros coup de cœur ! Je ne pensais pas aimer mais l'auteur a su me transporter dans un monde merveilleux et créer des personnages attachants. C'est un livre addictif qui l'est impossible de lâcher une fois commencer. Je le conseil à tout ceux qui ont aimer Hush Hush.

♫ ♫ ♫ ♫ ♫

samedi 10 septembre 2016

TAG #3 : Opinions Book Tag

Hey les bibliophiles !

On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau tag, le Opinions Book Tag. Merci à Une bibliothèque pleine de livre de m'avoir taguer pour ce tag. Le concepte est simple, répondre à neuf questions sur des "opinions impopulaires.

(Les personnes taguer sont en bas)

1) Un livre populaire que tu n'as pas aimé

Je dirais divergente tome 2 et 3. Cette trilogie est très populaire mais pour ma part je n'ai aimé que le tome 1. Les deux autres sont de grosses déceptions.

2) Une série de livre que tout le monde déteste mais que tu adore

Twilight évidement. Je suis et je resterais toujours une fan de Twilight même si ce n'est pas autant qu'avant. De toute façon les gens qui disent détestéerTwilight étaient les premiers à aller voir les films. Maintenant c'est pratiquement une honte d'aimer Twilight. N'importe quoi ! 

3) Un triangle amoureux où le personnage principale ne termine pas avec la personne que tu voulais

La communauté du sud. Ce n'est pas vraiment un triangle amoureux sachant qu'il y en a au moins cinq dans toute la série mais je sais qu'à la fin elle ne finit pas avec celui que je voulais et c'est trop triste.

4) Un genre populaire que tu ne lis pas vraiment

La romance. Je n'en lis pas du tout et cela ne m'intéresse pas du tout.

5) Un personnage de roman que tout le monde aime, mais que tu n'as pas aimé

Il y en a quelques uns comme Loup des Chroniques lunaires parce qu'il m'a brisé le cœur dans le tome 2 et je ne peux pas lui pardonner pour le moment ahah. Ainsi que Maxon dans La sélection que je n'aime pas trop et Tris dans le tome 2 et 3 de Divergente.

6) Un auteur populaire que tu n'arrives pas à lire où dont tu n'aimes pas les œuvres

Je dirais sans hésiter, L.J Smith parce que ses idées ont beau être géniales je n'accroche pas du tout avec l'écriture.

7) Un shéma populaire que tu es lassé de voir

Beaucoup dirons que ce sont les triangles amoureux mais pour ma part c'est le fait que les gentils gagnent toujours à la fin. Même si ont est bien content, je pense que si les méchants gagnaient ça innoverer.

8 ) Une série populaire que tu ne veux pas lire

After. J'ai haïs ce livre dès sa sortie et je ne comprend pas l'engouement qu'il y a autour de ce livre. Et Outlander parce que ce n'est pas mon style et malgré sa popularité je ne pense la lire.

Le livre est toujours meilleur que le film, mais quel adaptation (cinématographique ou télévision) as-tu trouvé meilleur que le livre

Je pense que beaucoup de monde seront d'accord avec moi en disant que la série The 100 est largement meilleur que les livres.

Voilà c'est la fin de ce tag ! J'espère que cela vous aura plus
Je tague donc à mon tour :

- L'envol des mots
- Mathilde Lovely Book
- Tous les mots d'un roman
- Morgane de livre

Et bien sur toute personne qui souhaite faire ce tag

mercredi 7 septembre 2016

TOP #6 : Mes livres d'école préférés

Hey les bibliophiles !

 
Nous sommes le premier mercredi du mois de Septembre et l'école a déjà repris ! Allez on se soutient et je vous livre donc mon TOP 5 de mes livres d'école que j'ai préféré. Envi de découverte et de sortir de votre zone de confort ou même de voir les livres d'école d'un autre œil ? Alors continue, tu ne seras pas déçu !
 
TOP 5 des livres d'écoles que j'ai préféré
 
 
5 - Les misérables de Victor Hugo
 


Le destin de Jean Valjean, forçat échappé du bagne, est bouleversé par sa rencontre avec Fantine. Mourante et sans le sou, celle-ci lui demande de prendre soin de Cosette, sa fille confiée aux Thénardier. Ce couple d’aubergistes, malhonnête et sans scrupules, exploitent la fillette jusqu’à ce que Jean Valjean tienne sa promesse et l’adopte. Cosette devient alors sa raison de vivre. Mais son passé le rattrape et l’inspecteur Javert le traque… 
 
Je ne pense qu'il n'est plus nécessaire de présenter ce livre. C'est quand même un classique à lire. L'écriture est compliqué mais l'historie vaut le détour.
 
 
 


 
 


 
 
 
4 - "Art" de Yasmina Reza
 


" Mon ami Serge a acheté un tableau [...] un tableau blanc avec des liserés blancs. " Médecin dermatologue, Serge aime l'art moderne et Sénèque, qu'il trouve " modernissime ". Ingénieur dans l'aéronautique, Marc a des goûts plus traditionnels et ne comprend pas que son ami Marc ait pu acheter " cette merde deux cent mille francs ". Quant à Yvan, représentant dans une papeterie, il aimerait ne contrarier aucun de ses deux précieux amis. Mais les disputes esthétiques autour du " tableau blanc " dégénèrent dans un crescendo hilarant et féroce, qui ne laissera personne indemne...  
 
Une pièce de théâtre contemporaine sur l'amitié qui fait bien rire. Remplis de comique, Yasmina Reza nous livre une belle pièce bien travaillée.
 
 

 
 




 
3 - Œdipe Roi de Sophocle
 


Cruauté du sort qui amène Œdipe à commettre à son insu l'acte criminel prédit par l'oracle ! Averti par Delphes qu'il tuerait son père et épouserait sa mère, il fuit les lieux de son enfance, espérant ainsi préserver Polype et Mérope, ses parents présumés... Que ne lui a-t-on dit, hélas, qu'il était le fils de Laïos ! 

Je pense que je n'ai pas non plus besoin de présenter cette pièce de théâtre. Elle est très courte et se lit en moins d'une heure. De quoi parfaire sa culture en peu de temps.

 
 
 
 
 
 



  
 
2 - Dom Juan de Molière



Terrible et intrépide séducteur, Dom Juan, récemment marié à Elvire, fuit cette dernière en compagnie du fidèle Sganarelle. Mais bientôt, reparaît le spectre du Commandeur qu'il a tué en duel. Dom Juan se retrouve face à lui-même.
 
Encore un classique que j'ai beaucoup aimé. Et puis qui n'a pas traité un garçon de Dom Juan ? Voici le vrai et je peux vous assurer que les garçons de nos jour se retrouvent amateur.












1 - No et moi de Delphine de Vigan 
 
 
Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle.
No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage.
No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.
 
Un livre plein de sagesse qui se lit rapidement. Une histoire émouvante et bien amené ponctué d'une fin à couper le souffle. Rien à dire. Juste à lire. 
 
 

samedi 3 septembre 2016

Le cas Jack Spark, saison 1 : Ete mutant - Victor Dixen

« On n’est pas obligé de comprendre l’autre pour l’accepter : l’amitié ne part pas de la raison, elle part du cœur. »

Titre : Le cas Jack Spark, saison 1 : Eté mutan
Auteur : Victor Dixen
Editeur : Gallimard
Collection : Pole Fiction
Genre : Fantasy
Date de publication : 1 Octobre 2009
Nombre de page : 622
Prix : 8,90 €
 
Synopsie : Quand Jack Spark, jeune insomniaque de 15 ans, arrive au ranch de redrock, il ignore que sa vie est sur le point d basculer. Car les méthodes de rééducation de ce camps de vacances dédié au « cas » difficiles sont effroyables. Mais comment explique les étranges mutations que son corps subit après chaque séance de thérapie ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cela faisait déjà un moment que l'on me conseiller ce livre. Cependant après avoir été un peu déçu par Animale du même auteur, j’avais peur que celui-ci me déçoive aussi sachant que c'est dans le même univers. Et puis il faut dire que c'est un sacré pavé écrit en tout petit.

Ce que je pourrais dire tout de suite c'est que l'action arrive dès les premières pages et Jack arrive rapidement au camp de sorte qu'il n'y a pas un temps mort où l'on se demande quand l'histoire va commencer. Sachant que c'est une belle brique, c'est un bon point que de faire commencer l'action le plus tôt possible. Au moins nous ne sommes pas refroidis dès les premières pages.

Parlons personnages. Je dois avouer que je n'ai pas aimé Jack. Que ce soit au début comme à la fin. Son caractère, qui a une explication, est quand même insupportable. Pourtant cela ne m'a pas gênée dans ma lecture même si je ne me suis pas énormément attaché à lui. Quant aux autres personnages je dois dire que beaucoup sont exaspérant. En même temps dans un camp de « cas » c'est difficile de s'attacher à quelqu'un. Je parlerais de Sinead que, au même titre que Jack, je n'ai pas aimée. Mais je pense que tout cela est dû au fait que ce ne sont pas des héros mais bien des gens avec des problèmes. Alors le fait que certains puissent nous être insupportables vient aussi du fait qu'ils sont vraiment humains et qu'on ne peut pas aimer tout le monde, même du côté des gentils.

L'histoire est très originale. Je n'ai jamais vu ça ailleurs et surtout Victor Dixen a su me faire aimer un univers auquel j'ai du mal à accrocher (je ne vous dirais pas lequel sinon je vous dévoile tout le livre ahah). J'appréhendais beaucoup (oui parce que moi je savais déjà une des grosses révélations de l'histoire, merci maman) et finalement tout est si bien ficelé et original que j'ai adoré !

Encore une fois, je pense que Victor Dixen à l'art du suspense. Durant tout le livre on va de révélations en révélations sans se douter de rien. Quand on pense que l'on sait tout, il trouve le moyen d'en rajouter et de nous surprendre. Ce qui fait que malgré les 600 pages on ne voit pas le temps passer. Il y a toujours quelque chose et plus on arrive vers la fin, plus le rythme s’accélère jusqu'à en devenir insoutenable.

En ce qui concerne l'écriture je l'ai largement préféré ici que dans ses deux autres romans. Je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai trouvé que c'était fluide. Ce n'est qu'une question de goût mais cela aide aussi beaucoup à avancer dans le livre.

En somme c'est un livre vraiment excellent mais il m'a manqué cette petite étincelle pour que ce soit un coup de cœur. L'univers est extraordinaire et on est tenu en haleine du début à la fin. Un petit regret pour les personnages qui sont très agaçant parfois mais cela ne bloque pas la lecture pour autant.

♫ ♫ ♫ ♫