lundi 29 août 2016

Book Haul - Août 2016

Hey les bibliophiles !
 
Le mois d'août est déjà finis et la rentré arrive à grand pas. Un dernier mois avec des achats plutôt contrôlé mais je sens que le stress de l'année scolaire va faire remonter ma PAL.
 
Je met les résumés des livres à la fin et seulement des premiers tomes pour éviter de tout spoile.
 
En août j'ai acheté...
 
 
 
Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'énigme du magicien de Andréa Cremer (résumé du tome 1) : Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes, un allié et un ami.
Des méandres du Mississippi au bayou de la Nouvelle-Orléans, l'Empire fera tout pour empêcher Charlotte de rallier la quartier général de la Résistance.

Harry Potter and the cursed child : Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

La communauté du sud, tome 11 de Charlaine Harris (résumé du premier tome) : Les vampires vivent désormais parmi les humains grâce à un substitut leur permettant de se nourrir sans tuer. Mais la méfiance règne toujours à Bon Temps, petite ville de l'Amérique profonde. L'arrivée de Bill, ténébreux vampire du me siècle va bouleverser la vie de la jeune serveuse télépathe, Sookie, d'autant qu'une vague de crimes s'abat sur la ville.

La nuit des panthéras de Nina Blazon : A la nuit tombée, les Pantheras errent dans la ville. Chacun pour soi et aucun pour tous, telle est la règle de ce peuple aux instincts de félins, qui cache à tous sa véritable nature. Le jour où plusieurs Pantheras sont assassinés, ça ne fait aucun doute : il y a un traître parmi eux. Alors, Gil se sent menacé. D'autant plus qu'il s'est entiché de Zoé, une jeune fille qui ignore encore qu'elle appartient, elle aussi, au peuple de la nuit... Osera-t-il enfreindre la loi ancestrale pour lui venir en aide ? Et Zoé lui accordera-t-elle sa confiance, dans un monde où règnent la méfiance et la peur ?

Vivants de Isaac Marion : Le monde est dévasté par une étrange épidémie. Les Morts se relèvent, les Vivants se cloîtrent à l'intérieur de forteresses. Une guerre sans merci les opposent.
R est un Mort. Comme tous les Morts, R n'a pas de souvenirs, pas d'émotions, et, animé par une faim irrépressible, dévore les Vivants. Mais R rencontre Julie. R l'emmène avec lui. Et bafoue les règles des Vivants et des Morts pour rester avec elle. Mais leur monde ne les laissera pas faire.


 

mercredi 24 août 2016

Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'enigme du magicien - Andréa Cremer

« Le chagrin est un luxe »

Titre : Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'enigme du magicien
Auteur : Andrea Cremer
Editeur : Lumen
Collection : /
Genre : Science-fiction
Date de publication : 11 février 2016
Nombre de page : 370
Prix : 15 €
 
Coup de ♥
 
Synopsie : Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes, un allié et un ami.
Des méandres du Mississippi au bayou de la Nouvelle-Orléans, l'Empire fera tout pour empêcher Charlotte de rallier la quartier général de la Résistance.
 

 
Il était temps que j'achète ce livre puisque le premier tome avait été un coup de cœur monumentale (Ma chronique). L'univers et les personnages étaient parfaits et je plaçais en ce tome un grand espoir de m’époustoufler encore plus.

Dès les premières pages j'ai été ravi de retrouver l'écriture d'Andréa Cremer. Je suis amoureuse de sa plume (même si ce n'est que de la traduction). Toutes les phrases sont si bien tournées et le vocabulaire vraiment rechercher. Tout est très fluide et c'est un plaisir de lire le livre même si on n'aime pas l'histoire. En revanche je dirais qu'il y a quand même beaucoup de description et que ça peut être lourd par moment pour ceux qui n'ont pas l'habitude. De nos jours les descriptions sont tellement limitées qu'il faut s'y habituer quand on plonge dans ce livre.

J'ai toujours autant aimé les personnages même si Jack et Ashley sont très peu présents au final, ce qui est bien dommage mais l'histoire ne tourne pas autour d'eux. Ici, Charlotte est beaucoup moins tête brûlée, maintenant qu'elle a des responsabilités elle réfléchit avant d'agir et ça nous permet d'observer son évolution. J'ai un peu moins apprécié Linnet même si je ne sais pas trop pourquoi. Les personnages sont dans l'ensemble bien construit et dans la continuité du premier tome cependant j'ai trouvé que nous n'en apprenons pas plus sur Grave et c'est bien dommage. Ça reste quand même la grosse énigme de l'histoire et ce tome-ci ne permet pas de vraiment nous donner des réponses.

L'histoire encore une fois est remplie d'actions et on ne s'ennuie pas ! Pourtant je la trouve en dessous du premier tome car ici le fil conducteur stagne un peu. Même s'il y a beaucoup de nouveaux éléments, au final je doute de l'utilité de ce tome. Je ne peux pas être formel n'ayant pas lu le tome 3 mais je pense qu'une duologie aurait suffi.

Le suspense est assez présent puisque les aventures de Charlotte promettent toujours de belle surprise. Elle attire les ennuis ! Mais encore une fois c'était légèrement en dessous du premier tome. Enfaîte le suspense vient plus des personnages qui se révèlent peu à peu plus que de l'histoire. Chaque personnage se révèle enfin et ça donne un mélange assez explosif.

Juste un mot sur la fin que j'ai trouvée moins alléchante que dans le premier tome. Mais même si on se demande ce qui va se passer il n'y a pas cette phrase à la fin qui nous fait faire un arrêt cardiaque parce que l'on sait qu'on n'a pas le troisième tome.

En somme c'est un livre excellent et ça reste un coup de cœur parce que l'univers et l'écriture d'Andréa Cremer sont parfaits mais il reste en dessous du premier tome par son manque d'utilité dans la saga puisque le fil rouge de la saga stagne un peu. Je ne peux que le conseiller et attendre patiemment que la suite daigne sortir.
 
♫ ♫ ♫ ♫ ♫

samedi 20 août 2016

Terrienne - Jean-Claude Mourlevat

« On ne devrait se dire que des choses personnelles. Le reste n'est pas très intéressant. N'est-ce pas ? »

Titre : Terrienne
Auteur : Jean-Claude Mourlevat
Editeur : Gallimard
Collection : Gallimard Jeunesse
Genre : Science-fiction
Date de publication : 13 Janvier 2011
Nombre de page : 387
Prix : 16 €

 
Synopsie : Après avoir reçu un étrange message de sa soeur Gabrielle, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche.
Accompagnée d'un vieil écrivain en mal de création, rencontré sur la route, elle passe alors brusquement de l'autre côté.
Et découvre un monde parallèle, un univers blanc, aseptisé, glacial. Là-bas, les habitants ne respirent pas, ne sourient pas, et les humains sont esclaves. Au milieu d'eux, elle comprend vite que sa soeur est retenue prisonnière, quelque part, et qu'elle est en danger. Anne va tout tenter... jusqu'au péril de sa vie.






Sachant que je suis sur ma lancée des one-shoots (enfin jusqu'à présent ahah) je me suis enfin décidée à sortir Terrienne de ma PAL. Je ne connaissais pas et je plongeais dans l'inconnu même si le résumé promettait une bonne histoire.

Mon premier ressenti a été que c'était plutôt bien écrit et que le tout était assez fluide mais c'est vrai que durant les premières pages on navigue un peu dans le flou parce que l'auteur nous lance directement dans un moment avancé de l'action pour ensuite parler de ce qui s'est passé avant. Mais finalement c'est passé rapidement on est revenu dans l'action centrale pour suivre Anne.

Les personnages sont attachants même si j'ai trouvé leur histoire assez semblable aux autres livres. Anne est un juste milieu : elle n'est ni trop fonceuse ni trop réfléchie et ça permet des nuances agréables dans le récit. Virgil, l'écrivain, est un peu en retrait ce qui est bien dommage parce que j'aimais bien son côté unique est en marge de la société. Quand autres personnages, que je ne citerais pas au risque de spoilier, je les aie trouvés tantôt originaux, tantôt banals. Mais aucun ne m'a marqué réellement si ce n'est Virgil qui, encore une fois, était bien trop en arrière à mon goût. Ils manquaient tous d'un petit quelque chose en plus qui aurait fait qu'on se serait vraiment attaché à eux. Peut-être que la première personne du singulier aurait aidé.

L'histoire et l'univers créé sont très originaux et j'ai aimé découvrir cet autre monde qui change des autres livres de science-fiction. L'auteur a su innover pour nous livrer son monde à lui. J'y ai immédiatement adhéré même si sur certains points j'ai eu du mal à m’imaginer comment cela pouvait être possible. Enfin, dans les romans de science-fiction il faut avoir l'imagination fertile donc je n'en tiens pas rigueur parce que pendant plus de la moitié du livre je n'y ai pas fait attention.

En revanche je crois qu'en ce moment j’enchaîne les dénouements évidents. Pendant tout le livre je me doutais de comment cela finirait et c'est vraiment dommage. Je voulais qu'il y est des retournements de situation mais en trois cents pages il n'y en a qu'un et au bout d'un moment cela commence à se faire ressentir. Le récit s'essouffle ce qui fait que pendant plus de cent pages j'ai commencé à trouver le temps long malgré la belle histoire et les personnages intéressants. Il y avait tellement matière à faire que je suis déçue sur ce point.

J'ai bien aimé ce livre qui m'a fait passer un bon moment grâce à son histoire originale et intrigante mais les personnages sont assez fades et manquent d'étincelle pour nous les faire adoré. Le suspense aussi reste peu présent à cause d'une trame bien trop évidente et courante. Mais il se laisse lire et reste un bon livre pour passer le temps.

♫ ♫ ♫ ♫

jeudi 18 août 2016

Le secret de l'immortel Nicolas Flamel, tome 1 : L'alchimiste - Michael Scott

- Qui voudrait être accablé de douleur et de peur ?
- Quelqu'un qui voudrait se sentir vivant.

Titre : Le secret de l'immortel Nicolas Flamel, tome 1 : L'alchimiste
Auteur : Michael Scott
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : /
Genre : Fantastique
Date de publication : 20 Janvier 2011
Nombre de page : 386
Prix : 7,80 €
 
Synopsie : Un manuscrit ancien a disparu. Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l'humanité. Les voilà sur le point d'entrer dans la plus grande légende de tous les temps !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
J'ai commencé ce livre un peu à contre cœur. Il traînait dans ma PAL depuis un bon moment et je n'avais pas prévu de le sortir de sitôt, mais ma bookjar en a décidé autrement. Je n'en attendais pas beaucoup et donc il ne pouvait que me surprendre.

Donc on retrouve ici, Josh et Sophie des adolescents ordinaires qui se retrouvent embarqués dans un monde rempli de magie alors qu'un manuscrit ancien a été volé. Ils sont les seuls à pouvoir faire face aux forces obscures mais pour cela il va falloir d'abord croire à ce qu'ils voient. L'histoire se met rapidement en place et l'action arrive vite. Il y a très peu de temps mort et c'est vraiment bien.

J'ai trouvé les personnages très réalistes sur leur réaction. Ils mettent pas mal de temps à réellement croire au nouveau monde qu'ils découvrent. Cependant à part ça je ne me suis pas vraiment attachée à eux ni à aucun autre personnage d'ailleurs. Le livre ne décrit pas vraiment les sentiments et on a du mal à se faire une idée sur chacun d'eux. On est un peu à distance comme si on était juste une personne extérieure qui observe ce qui se passe. Je trouve ça vraiment dommage. En revanche je sais que Josh m'a vraiment énervé. C'est le genre de personnage que je déteste, la petite victime innocente et toujours à foncer avant de réfléchir. Sophie, elle, est vraiment une miss parfaite. Bref même si les personnages sont bien travaillés je n'ai pas accroché avec eux.

L'histoire est une bonne idée. On se retrouve plongé dans un monde magique avec beaucoup de références et parfois on les reconnaît. On voit qu'il y a un grand travaille de recherche pour tout faire coordonner. J'ai bien aimé le monde dans lequel on évolue et c'est très bien expliqué de sorte qu'on ne se perd pas parmi tous les personnages mythologiques. L'auteur a su faire du tri pour mettre en avant les plus importants et faire en sorte qu'on s'en souvienne.

Pourtant le suspense est très peu présent. La trame de l'histoire est vraiment banale et j'avais hélas deviné la fin dès le début. Tous les livres fantastiques jeunesse ont la même trame et même si dans le livre il y a quelques passages que je n'avais pas devinés le gros des révélations étaient vraiment évidentes. Je pense que c'est le gros point faible de ce livre qui aurait pu avoir un gros potentiel si l'auteur s'était éloigné de la trame habituelle.

En ce qui concerne l'écriture je mentirais en disant qu'elle n'est pas bien. Elle n'est pas très travaillée mais elle est très fluide. C'est vraiment grâce à ça que je me suis laissée emporter par l'univers. Pourtant elle ne m'a pas donné envie de lire la suite, qui elle aussi sera sûrement prévisible. Au final ce livre est comme je me l'avais imaginé même si sur certain point il est mieux que ce que je pensais.

Ce livre est loin d'être un coup de cœur mais il y a quand même de bon point tel que l'écriture et l'histoire. Pourtant les personnages ne sont pas assez décrits et développés pour qu'on s'attache vraiment à eux. Le suspense est loin d'être présent à cause de la trame beaucoup trop universelle et donc la fin reste vraiment évidente.
♫ ♫ ♫

samedi 13 août 2016

Belladone, tome 2 : Soif de sang - Michelle Rowen

« J'ai parfois l'impression d'avoir kidnappé un ange et de l'avoir entraîné dans les tréfonds de l'enfer. »

Titre : Belladone, tome 2 : Soif de sang
Auteur : Michelle Rowen
Editeur : Milady
Collection : Bit-lit
Genre : Bit-lit
Date de publication : 22 février 2013
Nombre de page : 348
Prix : 7,90
 
Coup de ♥
 
Synopsie : Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’immortalité absolue qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire. Privé de toutes ses émotions par un puissant sérum, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même et c’est à Jillian que reviendra la lourde tâche de tous les sauver…
 
 
 

Après avoir fini le premier tome je me suis jetée sur le second, vraiment pressé de savoir la suite. Je savais déjà que ce serait un coup de cœur !

J'ai eu un peu de mal avec le début. Comme je venais de finir le premier tome avec de l'action et des rebondissements, j'ai trouvé le début un peu lent. Mais finalement c'est vite passé et je me suis totalement plongée dans cet univers que j'adore. Donc dès les premières pages l'action arrive et on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Comme dans le premier tome, les personnages sont attachants même si dans celui-ci Declan m'a énervé. Il est trop positionné en victime et je trouve ça dommage. Donc je me suis attachée à Matthias qui, je le sais, a un bon fond. Dès le premier tome je l'ai adoré. Malgré ses actions parfois sans cœur au fond c'est un grand sentimental qui à su reconnaître ses erreurs. Jillian est fidèle à elle-même et ses réactions sont vraiment juste même si elle a tendance à répéter les même erreurs. Il y a aussi la venue de nouveaux personnages terrifiant et vraiment étrange, ce qui apporte un côté plus sombre par rapport au premier tome.

L'histoire prend plus de profondeur, les secrets sont révélés, l'intrigue devient plus sombre et l'univers est lui aussi approfondi. On sent la fin venir et je trouve ça vraiment dommage. Je pense que beaucoup de points auraient mérité d'être développé et donc je n'aurais pas dit non à une suite. Il y a tellement à faire avec tous les personnages, les histoires, les secrets. Même si ce deuxième tome est loin d'être bâclé, une suite n'aurait pas fait de mal.

Le suspense est toujours aussi intense. On reste bouche bée pendant tout le livre. Avec en bonus de nombreuses frayeurs et des crises cardiaques, ce livre nous fait passer par plein d'émotion de sorte qu'on se retrouve immergé. La fin reste assez inattendue même s'il y a moins de révélations que dans le premier tome.

L'écriture est toujours envoûtante et l'auteure nous décrit avec perfection chaque scène, chaque sentiment. Chaque détail à sa place. Il n'y a pas de passage trop long ni trop court et de toute façon, grâce à la plume de Michelle Rowen on ne verrait rien.

Enfin je ne peux pas ne pas parler de la fin. Je pense que c'est une très bonne fin, cependant elle m'a paru trop évidente. Trop facile. J'aurais aimé quelque chose auquel on ne s'attendait pas trop. Mais je dois dire qu'elle est vraiment très bien qu'elle n'est pas bâclé. Donc je ne peux qu'être contente.

En somme un gros coup de cœur aussi pour ce tome-ci. Rien à dire sur les personnages ou sur l'histoire. Une légère déception pour la fin qui est trop facile à mon goût. Une duologie que je recommande fortement pour tous les fans de bit-lit ou même pour ceux qui veulent une lecture addictive.

♫ ♫ ♫ ♫ ♫

jeudi 11 août 2016

Balladone, tome 1 : Nuit de sang - Michelle Rowen

« L'immortalité. La véritable immortalité. Elle valait peut-être bien la peine de mourir. »

Titre : Belladone, tome 1 : Nuit de sang
Auteur : Michelle Rowen
Editeur : Milady
Collection : Bit-blit
Genre : Bit-lit
Date de publication : 26 octobre 2012
Nombre de page : 346
Prix : 7,90

Coup de ♥

Synopsie : Jillian était une fille sans histoire jusqu’à ce qu’on la prenne en otage. Désormais, il ne lui reste plus qu’un choix à faire : mourir des mains de Declan, l’assassin dhampire qui la retient prisonnière, ou succomber aux effets secondaires du poison qu’on lui a injecté : la Belladone. Un venin qui fait d’elle l’arme ultime dans la guerre contre les vampires. Le seul espoir de Jill consiste à convaincre son kidnappeur de la relâcher, mais comment toucher le coeur d’un homme qui n’a jamais ressenti aucune émotion ?




 
En ouvrant ce livre, j'avais peur de trouver une histoire déjà vue et revue. Une histoire d'amour entre la brute et la jolie fille. C'est vrai que parfois les histoires bit-blit, surtout chez Milady, se répète souvent. Mais sachant qu'il n'y a que deux tomes, je me suis lancée laissant de côté mes préjuger.

Je me suis beaucoup attachée à Jillian qui est, même si elle est stéréotypée, une super héroïne. On ne peut que prendre pitié d'elle. Même si je pense qu'elle est complètement surréaliste (parce que personne ne réagirait comme elle), au final on a envie de s'identifier à elle grâce à sa force de caractère et en même tant son côté sensible de fille normal. Mais je pense que je ne peux pas parler personnage sans parler de Declan. Voilà, j'ai trouvé un homme à rajouter dans ma polygamie. Son côté gros brute sans cœur mais pas si méchant que ça est juste pas original mais toujours aussi craquant. Moi et les bad boy c'est une grande histoire d'amour. Ce livre est vraiment rempli de garçon génial ! Si seulement je pouvais vous parler de mon gros coup de cœur sans vous spolier ! Mais non, alors c'est à vous de lire le livre pour savoir de qui il s’agit.

Au début, l'histoire prend une tournure assez semblable à toutes les autres. Mais au fur et à mesure que les pages défilent, on se retrouve embarqué dans un monde chaotique. Le monde que créer l'auteur n'est en soit pas très original mais elle ajoute des détails qui font qu'il est totalement innovant et qu'on s'y intéresse.

On va de révélation en révélation sans se douter de la fin. L'auteur nous mène là où elle veut quoiqu'il y est quelques révélations auxquelles on s'attend. Ceux qui se sont lassés du bit-blit à cause de la récurrence des thèmes et surtout des secrets qui sont toujours les mêmes, ici l'auteur a sus se démarquer avec facilité. Ce qui est aussi surprenant c'est qu'on s'attache aux gens qu'on détestes au début, Michelle Rowen arrive à nous faire ressentir de l'empathie pour les pires méchants et je pense que pour ça, elle mérite la reconnaissance.

J'ai beaucoup accroché avec la plume de l'auteur qui ressemble à celle de Larissa Ione mais avec beaucoup moins de gros mot et autres moment assez osé. Elle nous livre un récit tourné vers l'action et scène de combat vraiment bien décrite. Malgré quelques répétitions sur certain point, on s’immerge vraiment dans le livre et on arrive à faire abstraction de ce qu'il y a autour de nous. Même les moments les plus insignifiants deviennent soudainement intéressants.

Un gros coup de cœur pour ce livre dont je suis tombée amoureuse. Des personnages vraiment attachants même s'ils sont stéréotypés et une histoire qui reste originale malgré le thème du vampire déjà épuisé depuis longtemps. Une écriture envoûtante qui nous permet de finir le livre vraiment rapidement. En sommes peu de défaut et beaucoup de qualité.
 
♫ ♫ ♫ ♫ ♫

Au bout du tunnel - Carlos Garcia Miranda

« Même dans la pire des situations, il y a toujours quelque chose de bon à prendre »

Titre : Au bout du tunnel
Auteur : Carlos Garcia Miranda
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : /
Genre : Science-fiction
Date de publication : 4 Mai 2016
Nombre de page : 348
Prix : 16,90

Synopsie : Eva, Noël, Gabi, Ana et Sam sont les seuls survivants. Mais en sortant du tunnel, stupeur: le train a disparu. Plus étrange encore, alors qu'ils parviennent enfin à rentrer chez eux, ils découvrent qu'un an s'est écoulé et qu'ils ont été remplacés par des clones...
Auraient-ils basculé dans un monde parallèle? Que s'est-il réellement passé?

 
 
 
 
 
 
 
 
Ce livre ne me faisait pas particulièrement de l’œil mais quand je l'ai vu en occasion comme neuf je n'ai pas pu résister à l'attraction. De plus je voulais des lectures légères et je n'avais plus de Pocket Jeunesse ou de Robert Laffon à lire, alors il tombait à pique.

Dès les premières pages j'ai remarqué l'écriture vraiment simplisme de l'auteur. Après avoir enchaîné quelques livres avec une écriture assez travaillé, j'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire. J'avais oublié à quel point les livres Pocket Jeunesse pouvaient parfois être très jeunesse. C'est un des gros points négatifs de ce livre. Je pense que ce livre ferait en revanche une très bonne adaptation cinématographique. Certains passages seraient beaucoup mieux dans un film que dans un livre. Alors j'espère que prochainement il sera adapté parce que même s'il m'a déçu je l'ai beaucoup aimé et j'aimerai voir ce que cela donne sur un écran plus adapté pour ce genre d'histoire.

Je pense que, pour les personnages, on ne peut pas faire plus stéréotypés. On se retrouve avec la gothique, la pimbêche, le footballer et le rebelle. C'est vraiment dommage qu'on les parque autant dans des cases. Et au final même leur évolution est évidente car c'est la même dans tous les livres et tous les films. Cela ne m'a pas tant dérangée que ça par rapport à d'autres, parce que je me suis quand même attaché à eux mais c'est vrai que l'auteur aurait pu faire un effort sur ce point.

Parlons de l'histoire, que vais le plus développer. Honnêtement l'idée de base est très bonne et je n'ai jamais lu de livre qui parle de ce sujet. Pour moi c'était une première. Le début est bien en place, on suit les événements au fur et à mesure avec assez de description pour comprendre le cadre. Et puis soudain je n'ai plus rien suivis. Vers le moitié du livre, le tout prend une tournure ultra scientifique mal expliquée et j'étais complètement perdue. Trop de mots savant pas assez expliqués et au final cela ne me paraissait pas crédible. Parce qu'un film de science-fiction, bien plus qu'un livre réel, doit être crédible. Je ne suis pas une scientifique et j'ai vraiment ramé pour comprendre. Au bout d'un moment j'ai arrêté de chercher et je me suis dit que j'attendrais la fin pour avoir de vraies explications. Et au final, même si j'ai mieux compris à la fin ce n'était pas encore ça. L'histoire est bien trop dispersée, ce n'est pas assez structuré. C'est le gros point faible de ce livre.

En revanche je n'ai rien à dire sur le suspense. Même si certains éléments étaient un peu prévisibles, le gros des révélations étaient vraiment inattendues. Même si ce n'était pas bien compliqué parce que je ne comprenais pas tout, l'auteur à quand même su nous embrouiller pour qu'au final on se retrouve vraiment sous le choc de la fin. Donc le suspense est vraiment ce qui rattrape le reste.

Mon avis reste mitigé sur ce livre assez étrange. D'un côté j'ai beaucoup aimé le concept ainsi que les personnages. Malgré l'aspect très brouillon vers la fin, au final c'est une bonne histoire sans prise de tête (enfin tout est relatif ahah) et qui permet de faire une pause entre deux lectures compliquées. Je le conseille à ceux qui veulent une lecteur légère et surtout à ceux que l'écriture jeunesse ne gêne pas.
 
♫ ♫ ♫

samedi 6 août 2016

Bird Box - Josh Malerman

« On leur a dit qu'ils aillaient devenir fou. Donc ils sont devenus fous. »

Titre : Bird Box
Auteur : Josh Malerman
Editeur : Le livre de poche
Collection : Orbit
Genre : Horreur
Date de publication : 17 Septembre 2014
Nombre de page : 380
Prix : 7,30 €
 
Synopsie : Depuis qu'ils sont nés, les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l'abri du danger, sans nom, qui s'est abattu sur le monde. On dit qu'un coup d'œil suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger ses petits. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l'extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés. Arriveront-ils à bon port, guidés seulement par l’ouïe et l’instinct ?

 
 
 
 
 
Une couverture attrayante. Une phrase d'accroche mystérieuse et un résumé envoûtant. J'ai pourtant longuement hésité à l'acheter et à le lire de peur que cela ne soit un polar. Finalement mes appréhensions sur le fait que ce ne soit pas mes lectures habituelles m'ont fait repousser l'échéance pendant longtemps.

J'ai eu beaucoup d'appréhension. Est-ce que l'écriture me plairait ? Est-ce que l'histoire serait prenante? Un véritable casse-tête ! Je suis restée très indécise durant les premières pages. J'essayais d'évaluer, de savoir comment l'auteur écrivait. Et il faut aussi dire que ça change des romans young adult que je lis. On ressent que c'est travaillé et que l'auteur à mis beaucoup de temps pour écrire ne serait-ce qu'un chapitre. Pas de mot savant ou de phrase compliqué, seulement chaque chose que nous décrit l'auteur nous semble utile.

Sachant que les personnages ont tous plus de vingt ans je ne me suis pas reconnue en eux et je pense que c'est l'un des seuls points où je pourrais toruver à redire. Mais sinon, j'ai beaucoup aimé suivre Malorie qui est très réaliste. Cette fois on plonge vraiment dans un univers post-apocalyptique d'aujourd'hui avec des gens comme tout le monde qui se retrouvent embarqué dans un monde fou. Je l'ai trouvé parfois un peu dur mais en réfléchissant je pense qu'on serait tous devenus insensible au bout d'un moment. Tous les autres personnages, que l'on suit plus au moins, sont les facettes de l'humanité. Chacun représente ce que l'homme deviendrait et parfois cela fait vraiment peur à voir. Je me suis surtout attachée aux enfants, même si nous n'avons jamais leurs ressentis. J'étais prise de pitié pour eux, même si je doute qu'ils en aient besoin. Je pense que dans tous les livres que j'ai pu lire, les personnages de celui-ci sont les plus réalistes et donc les plus attachants.

L'histoire, au final, est assez simple. On suit le périple de Malorie avec ses enfants même si on a plus de fash-back que de récit au présent. On apprend comment elle est devenue comme ça, les gens qu'elle a rencontrés. Dans ce monde, pas de place à l'amour et l'auteur l'a très bien compris. Même si on se doute de certains rapprochements, il n'y a rien de concret. On pense plutôt à survivre.

Au fur et à mesure on découvre les personnalités de chacun et leur secret et c'est ça qui fait vraiment l'intrigue parce que je me doutais de comment cela se finirait. Ce n'est pas l'intrigue qui nous tient en haleine mais l'histoire en elle-même. Une histoire qui pourrait devenir la nôtre.

Un autre point négatif à soulever, c'est que depuis le début je me posais une seule question et je n'ai pas eu ma réponse. Je comprends que l'auteur veuille nous laisser dans l’ignorance comme les personnages mais c'est vraiment frustrant quand même de se dire qu'il manque un petit truc pour que tout soit complet.

En somme, malgré une lecture d'un autre style, j'ai beaucoup aimé l'histoire ainsi que les personnages réalistes. On se retrouve dans un monde dans lequel on pourrait vivre dans un avenir proche et c'est à la fois terrifiant et exaltant. Je le conseil à tout le monde, parce qu'il mélange beaucoup de genre : horreur, science-fiction, fantastique...
 
♫ ♫ ♫ ♫