samedi 30 juillet 2016

Book Haul - Juillet 2016

Hey les bibliophiles !

Un mois est déjà passé et on se retrouve pour le book haul de Juillet qui est plutôt maigre. Comme quoi tout est possible ahah.
N'hésitez pas à partager vos achats de Juillet vous aussi.

Je ne met que les résumés des premiers tomes pour éviter les spoile.

En Juillet j'ai acheté...

Kaleb, tome 1 de Myra Eljundir : A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connait mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie, à la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?


Miss Peregrine et les enfants particuliers, tome 2 : Hollow city (résumé du tome 1) : Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...
 
Au bout du tunnel de Carlos Garcia Miranda : Eva, Noël, Gabi, Ana et Sam sont les seuls survivants. Mais en sortant du tunnel, stupeur: le train a disparu. Plus étrange encore, alors qu'ils parviennent enfin à rentrer chez eux, ils découvrent qu'un an s'est écoulé et qu'ils ont été remplacés par des clones...
Auraient-ils basculé dans un monde parallèle? Que s'est-il réellement passé?
 
La Noxiance, Cycle 1, Les sorciers, Tome 2 : Les gouttes de cristal de Guillaume Guégan ( résumé du premier tome, Le pouvoir ancestral : Un mystérieux assassin, l'Émissaire, décime les Doyens de la communauté magique. Le gouvernement sorcier fait le rapprochement avec une ancienne prophétie et charge trois sorciers de 17 ans d'arrêter cet Émissaire. Mais comment assumer de telles responsabilités lorsque l'on a déjà des problèmes personnels à régler ? Quoiqu'il en soit, les trois amis apprendront vite que le danger qui menace est bien plus grand encore...
 
The scorpion rules, tome 1 de Erin Bow : Il me reste seize mois à tenir, seize mois avant d’avoir dix-huit ans et de pouvoir quitter le Préceptorat où je suis prisonnière depuis l’âge de cinq ans. Mais l’arrivée d’un nouveau pensionnaire, venu du pays voisin du mien, va tout changer. Elián, qui ne cesse de défier Talis, de mépriser les règles qui régissent notre existence, met nos vies à tous en danger. Malgré tout, son esprit de révolte est contagieux. La résistance serait-elle possible ? Car nous le savons tous : le pays natal d’Elián va forcément finir par déclarer la guerre au mien…

samedi 23 juillet 2016

Vampire City, Tome 8 : Voyage au bout de l'enfer - Rachel Caine

« - Mon père me répétait souvent que la vie est un voyage, et que quelqu'un avait merdé en perdant la carte. »

Titre : Vampire City, Tome 8 : Voyage au bout de l'enfer
Auteur : Rachel Caine
Editeur : Hachette
Collection : Black Moon
Genre : Fantastique
Date de publication : 23 octobre 2013
Nombre de page : 368
Prix : 15,50 €

Synopsie : Bonne nouvelle à Morganville : Michael a été contacté par un producteur de disques. Et il a obtenu la permission de quitter Vampire City avec Eve, Claire et Shane !
Même si ce répit ne doit durer que quelques jours, Claire et ses amis sont ravis. C’est comme s’ils se rappelaient soudain qu’il y a un monde en dehors de la ville. Et ils comptent bien en profiter au maximum.
Seule ombre au tableau : la présence d’Oliver, soi-disant pour assurer leur protection. Ce qui devait arriver arrive, et leur petite virée entre amis tourne rapidement au cauchemar…
Claire avait oublié le goût de la liberté. Mais à Vampire City, la liberté n’est jamais qu’un mirage…

 
 
Ça m'a fait du bien de replonger dans cet univers que je connais par cœur. C'était une lecture légère et facile à lire. Même si je ne me rappelais par vraiment du tome 7, ça n'a pas été difficile de me remettre dans le bain.

J'ai adoré retrouver les personnages que j'aime temps et auquel je me suis vraiment attachée. C'est fou qu'au bout d'autant de tome on finit par vraiment aimer ces personnages et ils finissent par nous manquer. Je n'ai rien à ajouter sur les personnages, je les aime tous sans exception, même Oliver qui est censé être le « méchant ».

Parlons histoire. Le fait de sortir de Morganville redonne du souffle à l'histoire. On découvre de nouveaux personnages, de nouveaux décors et cela évite que cela tourne trop en rond . Le début commence vraiment bien avec de l'action dès les premières pages. J'ai beaucoup aimé la trame de l'histoire et toutes les épreuves qu'ils doivent traverser. Pourtant j'ai l'impression que dans ce tome-ci l'histoire de fond, celle que l'on trouve depuis le début, n'a pas avancée et que c'était un tome pour écrire un tome. Il n'était pas forcément nécessaire et c'est bien dommage. Alors même si je l'ai beaucoup aimé, plus que d'autres tome, je trouve dommage qu'il n'y ait aucune réponse à nos questions.

Le suspense est bien présent au début mais plus on avance dans l'histoire et moins il est présent. Finalement les événements sont évidents et comme l'histoire n'avance pas il n'y a pas de grand secret à découvrir. On se doute vraiment de comment ça va se finir, reste juste à savoir par quel moyen. Ce n'est pas un point fort dans ce tome-ci mais les erreurs ça arrive.

Moi qui avais du mal avec l'écriture, cette fois je n'ai pas été gêner, bien au contraire, c'est ça qui m'a emportée dans l'histoire et m'a permis de continuer. C'est très fluide, et on ne voit pas les pages défilées. Je l'ai fini en moins de deux jours.

La fin n'est pas aussi insoutenable que les autres tomes. Habituellement on est vraiment choqué et on veut lire la suite mais cette fois, le suspense est encore une fois oublié. Je lirais le tome 9 mais c'est quand même dommage.
 
Un très bon tome malgré le fait qu'il s'éloigne des précédents. Il ne permet pas d'avancer dans l'histoire ce qui est bien dommage mais on ne se lasse pas de l'univers qui prend une autre tournure en dehors de Morganville.
♫ ♫ ♫ ♫

mercredi 20 juillet 2016

Kaleb, Tome 1 - Myra Eljundir


« La haine est le sentiment le plus pur qui soit, le plus durable... quand l'amour est souvent conditionnel et susceptible de s'éteindre. »


Titre : Kaleb, Tome 1
Auteur : Myra Eljundir
Editeur : Robert Laffon
Collection : Collection R
Genre : Fantastique
Date de publication : 14 juin 2012
Nombre de page : 442
Prix : 18 €

Synopsie : A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connait mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie, à la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
 
 

 
 
 
 
Depuis le temps que je voulais le lire ! Mais les quelques mauvaises critiques qui avaient suivi l’enthousiasme m'avaient un peu refroidi. Mais quand je l'ai vu en promotion je n'ai pas pu résister et à peine était-il acheté que je le commençais.

J'ai d'abord était décontenancé par l'écriture assez spéciale il faut l'avouer avec des constructions peu anodines. Mais finalement ça rend le tout plus fluide et on s'y habitue très rapidement. Peu à peu cela devient même un peu plus travailler je trouve. Donc ça peut en rebuter certain mais il ne faut pas se concentrer sur ça parce que tout le reste est simplement génial !

J'ai été un peu surprise de découvrir un Kaleb pas si méchant que ça. Je m'attendais vraiment à entrer dans la tête d'un véritable fou. Au final comme il y a différents points de vue, très bien fait au passage, on finit quand même par se retrouver dans les pensées de fou hystérique. Tous les personnages ont leur part d'ombre et j'ai adoré ça. L'univers est très sombre et à la limite du gore. Ça change vraiment de ce qu'on lit généralement. J'ai aimé tous les personnages sans exception, ils sont tous liés entre eux et on va de révélation en révélation. Le seul regret que j'ai, c'est que finalement Kaleb n'est pas comme je me l'imaginais.

L'histoire est géniale et c'est le gros point fort. C'est remplis d'action et tellement bien trouvé ! Toute l'histoire est une véritable toile d'araignée, et tout a un sens. Il me tarde d'en savoir plus sur cet univers auquel je suis déjà accro ! Je ne serais pas dire pourquoi mais j'ai été transporter par les légendes et l'affrontement du bien et du mal. Aussi un bon point pour moi, c'est qu'il n'y a pas d’histoire d'amour dans ce premier tome même si la fin laisse présager qu'il y en aura dans les autres tomes.

Comme on suit Kaleb dans son évolution et dans ses recherches, le suspense est omniprésent. Même si je me doutais de certaines révélations au milieu de l'histoire, celles de la fin m'ont complètement surprise. Je pense qu'on pouvait s'attendre à tout sauf à ça. Malgré les 400 pages on ne les voit passé car il n'y a pas un chapitre sans que l'on fasse des découvertes.

En somme j'ai adoré ce livre même s'il m'a manqué ce petit quelque chose qui fait que ce n'est pas un coup de cœur. J'ai été subjuguer par l'univers de l'auteur complètement innovant. Les personnages sont tous attachants d'une façon ou d'une autre surtout Kaleb. L'écriture peu rebutée mais finalement on s'y habitue très vite.
 
 

♫ ♫ ♫ ♫
 

samedi 16 juillet 2016

La Noxiance, Cycle 1, Les sorciers, Tome 1 : Le pourvoir Ancestral - Guillaume


« Toute notre vie est fait de choix différents. Une sorte de jeu de hasard qui, pourtant, détermine qui nous sommes et qui nous serons. »

Titre : La Noxiance, Cycle 1, Les sorciers, Tome 1 : Le pourvoir Ancestral
Auteur : Guillaume Guégan
Editeur : Auto édité
Collection : /
Genre : Fantastique
Date de publication :
Nombre de page : 245
Prix : 13,99 €
 
Synopsie : Un mystérieux assassin, l'Émissaire, décime les Doyens de la communauté magique. Le gouvernement sorcier fait le rapprochement avec une ancienne prophétie et charge trois sorciers de 17 ans d'arrêter cet Émissaire. Mais comment assumer de telles responsabilités lorsque l'on a déjà des problèmes personnels à régler ? Quoiqu'il en soit, les trois amis apprendront vite que le danger qui menace est bien plus grand encore..

 
 
 
 
 
 
 
Le résumé m'a immédiatement fait penser à Harry Potter et j'ai entendu pas mal de bon retour sur ce livre pratiquement inconnu. Mais c'est quand même avec un peu d'appréhension que je me suis lancée dans ce livre.

Je n'ai pas immédiatement accroché avec l'écriture et avec l'histoire. J'ai eu un peu de mal à me mettre dedans surtout avec le changement régulier des points de vue. La transition est bien faite mais le problème reste qu'on suit bien trop de personnages à la fois. Je pense que les trois personnages principaux auraient suffi parce que vient un moment où on finit par tous les mettre dans le même panier de sorte qu'on ne s'attache à aucun personnage car aucun n'est réellement mis en avant ou approfondi.

Malgré tout, j'ai apprécié les personnages surtout Tyler qui est le plus intéressant et le plus réaliste tout en ayant le caractère type du héros. J'ai peu apprécié les deux autres « personnages principaux ». Jarod est beaucoup trop tête brûlée et Sam n'est pas assez mit en avant. Après on suit toute la famille de ses trois garçons et je dois avouer m'être parfois un peu perdu dans les prénoms. Il est venu un moment où je n'ai même plus cherché à comprendre qui était qui parce que ça me prenait trop de temps. De plus comme on suit plein de personnages leur mort finit par ne pas nous toucher parce qu'au final on ne le connaissait pas bien et on ne s'est pas attaché à lui. Pour moi les personnages sont largement le gros point faible du livre.

En revanche j'ai trouvé l'univers de l'auteur extrêmement intéressant ! C'est moins fantastique que Harry Potter et ainsi on se perd un peu moins dans toutes les créatures. Un peu plus de détails sur ce monde magique n'auraient pas été de trop parce que je pense qu'il y avait matière à faire quelque chose de plus. Même si je pense qu'il va le décrire dans le prochain tome, on reste un peu sur notre faim.

L'histoire reste très prenante et intéressante. C'est le schéma classique de la bataille contre le Mal mais abordé sous des points de vue différents et c'est ça que j'ai aimé. Il manquait parfois peut-être d'un peu de détail mais rien de bien méchant en soit. Finalement j'ai beaucoup aimé l'histoire seulement j'ai trouvé que l’évolution des histoires d'amours étaient assez irréelles et pas assez approfondis. Je pense que l'auteur ne voulait pas s'attarder sur ce point mais au final on a l'impression que tout se passe en un claquement de doigts.

En ce qui concerne le suspense je dois avouer que je n'avais rien vu venir. La grande révélation de la fin m'a laissé sur le cul ! Et franchement le fin est juste horrible je trouve (dans le bon sens). On ne s'y attend pas du tout et ça remonte largement le niveau du livre.

Un bon livre qui gagne des points surtout grâce à son univers original et qui fait un peu penser à Harry Potter. Pourtant on suit bien trop de personnages pour s'accrocher à eux et les morts finissent par passer inaperçu. Le suspense est totalement présent du début à la fin.
 
♫ ♫ ♫ ♫

mercredi 13 juillet 2016

L'épreuve, Tome 3 : Le remède mortel - James Dashner


« Il paraissait presque impossible qu'un tel monde ait pu exister un jour, un monde dans lequel on n'avait pas à trembler pour sa vie à chaque instant »

Titre : L'épreuve, Tome 3 : Le remède mortel
Auteur : James Dashner
Editeur : Pocket Jeunesse
Collection : /
Genre : Dystopie
Date de publication : 5 Juin 2014
Nombre de page : 382
Prix : 18,50 €

Synopsie : LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ.
Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant.
Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

 
 
 
 
 
 
J'avais pour intention de lire le dernier tome du Labyrinthe peu avant la sortie du film . Mais sachant qu'il est prévu pour janvier 2018 en raison de problèmes, je savais que je ne pourrais pas tenir. Et j'ai pour objectif de finir mes séries, donc il était temps que je finisse celle-là.

Je ne m'attendais pas à quelque chose de grandiose sachant que le deuxième tome m'avait déçu et que tous les personnages (excepté Newt) m'avaient énervée ! Finalement dès les premières pages je me suis plongée dans l'histoire et j'ai immédiatement accroché avec Thomas qui est beaucoup plus courageux et cesse de s'apitoyer sur son pauvre sort.

Donc, tout comme dans le premier tome, j'ai adoré Thomas qui prend enfin les choses en main ainsi que Minho qui m'avait énervée dans le tome deux. Il est moins tête brûlée et écoute ses amis. En revanche Newt a été une véritable déception. Moi qui l'aimais tellement... En fait je le préfère dans le film, où il est beaucoup plus posé et sage. Les autres personnages sont globalement intéressants et aucun n'est insupportable. Même Teresa que je déteste a fini par me paraître plutôt sympathique. Sur ce coup-là, l'auteur a fait fort ! Pourtant certains personnages ne sont pas assez mis en valeur à mon goût, ce qui est bien dommage.

Je ne sais pas trop quoi penser de l'histoire en elle-même. Même si j'ai été happé par le récit, je dois dire que le fond reste assez flou pour moi. Je n'ai pas vraiment compris le titre et où l'auteur voulait nous mener. C'est assez dur à expliquer sans rien spoiler mais il m'a manqué quelque chose. Une véritable histoire avec un bon file conducteur, comme dans les deux autres tomes précédents. En fait je n'ai pas compris l'épreuve. D'ailleurs si quelqu'un peu m'expliquer je suis preneuse.

L'intrigue n'est pas un point fort. Comme il n'y a pas de véritable file rouge, le suspense est aussi un peu mit de côté et mis à part quelques éléments peut important au final, je ne me suis pas retrouvée surprise très souvent et encore moins par la fin qui est hélas tellement prévisible. Même la mort de certains personnages est bâclée. La fin devrait nous faire ressentir quelque chose que ce soit de la joie ou de la tristesse mais elle n'est pas bien faite et au final on se demande si c'est vraiment une fin.

Pour revenir à la fin je pense qu'il manque quand même pas mal de réponse et surtout que la fin ne colle pas du tout avec le reste du livre. Je comprends pourquoi le préquel sur le WICKED est nécessaire à présent. Impossible de rester sans certaines réponses.

En somme j'ai beaucoup aimé le livre pour sa simplicité et le fait qu'il se lise vite. Le gros points forts sont les personnages, chose qui péchait dans le deuxième tome, mais l'histoire n'est pas assez travaillait à mon goût, chose que j'avais beaucoup aimée dans le deuxième tome. L'intrigue et le suspense sont peu présents. La fin est prévisible et surtout bâclée. J'ai passé une bonne lecture mais qui aurait pu être mieux si l'auteur avait rajouté quelques pages.
 
♫ ♫ ♫ ♫

samedi 9 juillet 2016

King's Game, Tome 4 : Spiral - Nobuaki Kanazawa


«  La vrai gentillesse c'est celle qui reste discrète »

Titre : King's Game, Tome 4 : Spiral
Auteur : Nobuaki Kanazawa
Editeur : Lumen
Collection : /
Genre : Horreur / Thriller
Date de publication : 7 Avril 2016
Nombre de page : 348
Prix : 15 €
 
Synopsie : Passionnée par les histoires d’épouvante, une jeune fille décide d’enquêter sur le jeu du roi qui vient de décimer une trentaine d’élèves du lycée de Tamaoka. Au cours de ses recherches, elle se retrouve dans une autre école en ruines, où elle découvre un carnet rédigé quelques mois auparavant par une certaine Natsuko Honda…
Car un an plus tôt, la machiavélique Natsuko de King’s Game Extreme est encore une lycéenne innocente, follement amoureuse de son partenaire d’athlétisme, Kentarô. Mais le jeu du roi va s’abattre sur sa classe et, pour sauver son petit ami, la jeune fille sera prête à tout… même à vendre son âme.

 
 
 
 
Il était temps que je me procure cet autre tome et à peine acheté qu'il était déjà lu ! Avant de lire le livre j'étais un peu sceptique même si je savais que cela me plairait. Sachant que Origin m'avait déçu j'espérais vraiment que celui-ci le rattraper.

Je me suis rapidement laissée emporter par l'univers que j'aime tant. Au début j'ai eu un peu de mal à le situer par rapport aux autres livres. J'essayais de faire concorder les indices mais sachant que je ne me rappelais pas de tout c'était un peu compliqué. En fait il se déroule un peu avant et pendant King's Game Extreme. Et le gros plus, c'est qu'à la fin on apprend un truc de ouf qui relit tous les livres. Tout était pensé à la scène près et c'est génial ! On pourrait penser que l'histoire est vue et revue mais il y a plein de petit détail qui font qu'on se retrouve dans une histoire totalement inédite.

J'ai adoré suivre Natsuko. Elle change vraiment de Nobuaki, on découvre une autre facette des humains et on entre dans la tête de quelqu'un qui à beau dire tout haut qu'elle veut sauver tout le monde, au fond elle est déjà pourrie de l’intérieur. La descente aux enfers de Natsuko est simplement envoûtante. Entrer dans la noirceur de ses pensées, et entrer dans la tête d'une héroïne pas si noble. J'ai adoré ! Je pense même que je l'ai préférée à Nobuaki. J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires excepté le petit ami de Natsuko qui m'a passablement énervée. Comme dans tous les King's Game, il y a une sadique et je crois que là, elle est la pire ! Encore une fois les personnages sont un gros point fort.

Le dénouement final est évident sachant qu'il est dit dans les autres tomes mais on reste quand même intrigué par ce qui va arriver aux autres personnages. Même si l'intrigue est la même au fil des livres, tous ont des réactions différentes et c'est ça qui est intéressant. Ce n'est pas pour l'intrigue qu'on lit ce livre mais pour l'histoire et l'écriture.

En parlant de l'écriture, je l'ai trouvé moins travaillé dans ce tome- ci que dans les précédents. Ça m'a fait bizarre de retrouver une écriture adolescente comme on en voit dans tous les livres alors que les autres semblaient plus travaillés et se distinguaient des autres. Mais finalement je me suis très vite habitué et je l'ai dévoré. C'était tellement fluide qu'il est impossible de le reposer une fois qu'on l'a ouvert.

La fin est géniale et pour moi il faut une suite ! C'est bien beau de revenir sur les origines ou sur un personnage en particulier mais maintenant il faut un jeu du roi avec tous les élèves de Hiroshima. Ce serait tellement bien !

Une lecture agréable et remplie d'émotion. J'ai largement préféré Natsuko à Nobuaki pour son côté un peu noir. L'écriture est moins travaillée mais reste agréable et très fluide. Une fois qu'on a ouvert le livre il est impossible de le lâcher. Pour preuve, je l'ai fini en une journée !
♫ ♫ ♫ ♫

mercredi 6 juillet 2016

TOP 5 #5 : Ces livres qu'il faut lire cet été

Hey les bibliophiles !

En ce début de mois en se retrouve pour le TOP de Juillet . L'été est enfin là et voilà une petite sélection de 5 livres idéals pour ce mois chaud (enfin normalement).

Je tiens à préciser que je ne lis pas beaucoup de lecture légère et idéal pour l'été. Je vous fait ici une liste assez restreinte de mes lectures qui pourrait correspondre. N'hésitez pas à me donnez des idées de lecture pour cet été.


Le TOP 5 des livres à lire cet été...
 

5 - L'ile de l'oubli


Il y a vingt ans, tous les Méchants de tous les contes de fée ont été bannis du royaume d’Auradon et réduits à vivre dans une prison sur une île. Et quand on parle de Méchants, c’est vraiment de la crème de la crème de la méchanceté : Cruella d'Enfer, Maléfique, la Méchante Reine, Jafar et compagnie… Cette île est protégée par une force magique qui maintient les prisonniers et leurs enfants en captivité. La vie y est sinistre et monotone. C’est un endroit sale, qu’on laisse pourrir, oublié du reste du monde… Cependant, dans les profondeurs de la mystérieuse Forteresse Interdite, un œil de Dragon est caché. Il est la clé de leur liberté. Or, seul le Descendant le plus intelligent, le plus mauvais et le plus diabolique pourra le trouver… à moins qu’il s’agisse d’une Descendante ?
 
 
Un livre jeunesse sans prise de tête qui nous plonge dans un monde totalement unique. Replonger dans les contes de votre enfance avec plaisir. A lire sur le transat avec une bonne boisson.





4 - Les vivants

Shy a choisi ce job d'été pour mettre des sous de côté. Quelques mois à bord d'un luxueux navire de croisière vont lui permettre d'engranger les pourboires.
Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir où regarder, des buffets à volonté, et peut-être même une fille ou deux...
Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, le destin de Shy bascule. Et ce séisme n'est que le premier d'une longue série de désastres.
Bientôt, ceux qui sont encore en vie devront se battre pour le rester...


Un livre qui nous fait voyager sur un bateau de rêve. Un début qui fait rêver mais attention à ce que peut réserver la nature. Une dystopie qui se déroule en été pour l'été.








3 - La symphonie des abysses
 
 
Vous pensiez être au paradis ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise...
Un mur infranchissable.
Il vous faudra d'abors vivre en enfer :
ARTICLE 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.
ARTICLE 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.
ARTICLE 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.
Vous n'êtes personne.
Vous apprendrez à obéir.
 
 
Entrez dans un monde où il fait beau et où l'eau est toujours à bonne température. Mais pour cela il faudra sacrifier certaine chose. Comme quoi le beau temps et le paradis ont toujours un prix. Une lecture qui se passe en été mais qui vous rafraichis vite les idées. 
 
 
 
 
 
2 - Percy Jackson
 
Percy Jackson, du haut de ses douze ans, s’est toujours senti différent des autres. Agressé par une furie tout droit sortie de la mythologie grecque, Percy va découvrir qu’il est le fils de Poséidon et que son oncle Zeus le recherche, persuadé qu’il lui aurait dérobé son éclair tout puissant.

Afin d’éviter une guerre fratricide entre les dieux, Percy débute son enquête, au péril de sa vie, afin de démasquer le véritable voleur et d’éviter ainsi un conflit cataclysmique.

La vie d’un demi-dieu n’est décidément pas de tout repos…
 
 
Le livre qu'il faut lire ! Et quoi de mieux qu'un beau soleil et du sable fin pour se plonger dans l'univers de Percy Jackson. Une lecture légère qui nous évade de la réalité.
 
 
 
 
 
1 - Nos étoiles contraires
 
Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.
 
 
Je pense que tout le monde le connaît et l'a surement lu mais je pense que c'est la lecture pour l'été. Fraiche et sans prise de tête mais avec de bonne morale et une bonne dose de larme.

samedi 2 juillet 2016

La promesse interdite, Tome 3 : Le pacte de sang - Gena Showalter


« Il ne peut pas y avoir de début s'il n'y a pas de fin »

Titre : La promesse interdite, Tome 3 : Le pacte de sang
Auteur : Gena Showalter
Editeur : Harlequin
Collection : Darkiss
Genre : Fantastique
Date de publication : 1 décembre 2011
Nombre de page : 544
Prix : 8,10 €
 
Coup de ♥
 
Synopsie : Pour sauver Aden d'une mort certaine, Victoria lui offre son sang.
Désormais tenaillé par une soif intense, Aden n'en a jamais assez. Combien de temps sa princesse pourra-t-elle le maintenir en vie sans mourir elle-même ? Aden est devenu la proie d'une lente et inéluctable transformation... en vampire. Sans retour possible....
Son nouvel état a d'autres conséquences, imprévues celles-là : au cours des échanges de sang, les âmes qui possédaient Aden passent dans l'esprit de Victoria tandis qu'un monstre emprisonné dans la vampire se glisse à l'intérieur d'Aden.
Un monstre qui cherche à prendre le contrôle d'Aden... contre Victoria...


Quand j'ai commencé ce livre je ne me souvenais pratiquement de rien en ce qui concerne les deux autres tomes. Sachant que j'avais lu le premier il y a plus de trois/quatre ans et il y a deux ans pour le second tome. Mais déterminée à finir cette série (qu'au finale je ne finirais jamais...) je me suis lancée dans le livre sans chercher de résumé.

J'ai commencé le livre sans en attendre beaucoup sachant que les autres tomes ne m'avaient pas spécialement plus. Étrangement dès les premières pages je me suis laissée emporter dans l'univers de Gema Showalter. Malgré mes lacunes je n'ai pas eu de mal à me replonger dans l'histoire car l'auteure reprend bien les bases et tout est tellement fluide qu'on n'y fait pas vraiment attention. C'était un vrai plaisir de retrouver toutes les créatures magiques et la guerre qui les oppose. Ça fait du bien de plonger dans quelque chose d'inédit en matière de vampire. Enfin !

Ce qui a beaucoup aidé aussi, je pense c'est les personnages. J'ai largement préféré Aden et Victoria dans ce tome-ci. Les clichés sont enfin fini et on découvre des personnages innovants et bien plus intéressants. On avance aussi dans l'intrigue autour d'Aden et Victoria, on en apprend plus sur leur passé et leur famille. Les personnages secondaires, sont eux aussi, beaucoup plus intéressants et aucun n'a de réactions idiotes (dans la majorité des cas ahah). Le changement de point de vue est fait habilement et sans frustration, ce qui est rare. Quand on va dans la tête de quelqu'un c'est toujours justifié et cela permet d'avancer dans l'histoire.

Le suspense est bien présent même si on n’accentue pas le côté mystère de l'histoire et donc on ne se concentre pas vraiment sur ça. On profite de l'action immédiate plutôt que d'essayer de deviner la fin. Je ne dirais pas qu'il y a un suspense de malade mais ça ne gêne pas la lecture. Tout se déroule avec aisance. C'est plus tourné vers l'histoire d'amour et les créatures fantastiques que vers le suspense.

Je me suis laissé emporter par l'écriture légère et fluide de l'auteur que j'avais pourtant moyennement aimée dans son livre Alice au pays des zombies. Ici, rien ne m'a gêné. C'était travaillé un minimum et rien ne paraissait en trop malgré les 500 pages du livre. Tout été à sa place et je n'aurais pas dit non pour des pages en plus, tellement j'étais bien dans cet univers.

Un coup de cœur pour ce livre que je ne pensais pas aimé (c'est d’ailleurs pour ça qu'il est resté longtemps dans ma PAL). J'ai adoré les personnages, l'histoire, l'écriture et tout le reste. Il n'y avait pas de fausse note. Aucune longueur malgré la grosseur du livre. Chaque mot avait son utilité.

♫ ♫ ♫ ♫ ♫
 
PS : Je tiens quand même à préciser que la sortie du tome 4 est largement compromise. Le tome 2 et 3 se sont mal vendu et l'auteur ne semble pas décidée à écrire la suite à cause des ventes mais aussi car elle ne semble pas motivée. S'il sort (en anglais) ce sera en 2017 sinon il n'y aura sûrement jamais de suite. La fin n'est pas autant ouverte que les autres tomes mais on sent qu'il manque une suite.